Siège de Berg-op-Zoom (1588)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Siège de Berg-op-Zoom.
Siège de Berg-op-Zoom (1588)
Description de cette image, également commentée ci-après
Bergen op Zoom en 1598
Informations générales
Date entre le et le
Lieu Berg-op-Zoom
(Pays-Bas)
Issue Victoire des Provinces-Unies
Belligérants
Drapeau des Provinces-Unies Provinces-UniesDrapeau de l'Espagne Monarchie espagnole
Commandants
Maurice de NassauAlexandre Farnèse
Pertes
500 hommes

Guerre de Quatre-Vingts Ans

Batailles

Oosterweel · Valenciennes · Rheindalen · Heiligerlee · Jemmingen · Jodoigne · Brielle · 1er Flessingue · Malines · Goes · Mons · Haarlem · 2e Flessingue · Borsele · Zuiderzee · Alkmaar · Leyde · Reimerswaal · Mook · Lillo · Zierikzee · 1er Anvers · 1er Bréda · Gembloux · Rijmenam · 1er Deventer · Maastricht · 2e Bréda · Açores · 2e Anvers · 3e Anvers · Boksum · Zutphen · 1er Berg-op-Zoom · Gravelines · 3e Bréda · 2e Deventer · 1er Groenlo · 2e Groenlo · Turnhout · Nieuport · Ostende · L'Écluse · 3e Groenlo · Saint-Vincent · Gibraltar · Saint-Vincent (1621) · 2e Berg-op-Zoom · 4e Bréda · 4e Groenlo · Matanzas · Bois-le-Duc · Abrolhos · Slaak · Maastricht · 5e Bréda · Cabañas · Kallo · Les Downs · Saint-Vincent (1641) · Hulst · Cavite

Le premier Siège de Berg-op-Zoom a consisté en une série de trois attaques surprises lancées par le Duc de Parme Alexandre Farnèse entre le et le lors de la guerre de Quatre-Vingts Ans. L'armée espagnole comprenait environ 5 000 hommes. Ce siège très court s'est achevé lors de l'arrivée de l'armée hollandaise commandée par Maurice de Nassau qui provoqua le retrait espagnol. Les Espagnols perdirent 500 hommes.

Siège de Berg-op-Zoom (1588), gravure de Bartholomeus Willemsz. Dolendo

À cause de ce siège, de la fin de l’essor économique, de l'insécurité créée par les troupes mutinées, la population de la ville a fortement diminué, passant d'environ 9 500 habitants en 1526 à 3 300 à la fin du XVIe siècle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]