Showrooming

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le shoowrooming permet souvent de tester des produits électroniques avant de les acheter en ligne.

Le showrooming (en français, furetage en magasin selon l'Office québécois de la langue française[1] ou encore repérage en magasin[1]) est la pratique du consommateur qui consiste à se rendre chez un commerçant en brick and mortar (ou brique(s) et mortier[2], donc ayant « pignon sur rue ») pour évaluer physiquement un produit qu’il achètera en ligne souvent moins cher, parfois grâce à l'utilisation de comparateurs de prix.

Le commerçant en brick and mortar devient donc un showroom gratuit pour ses concurrents.

La pratique inverse est le webrooming (en français webrepérage selon l'OQLF [3] ou prémagasinage en ligne[3] ) qui consiste à aller sur internet pour rechercher des informations sur un produit ou pour comparer les produits (prix, attributs, avis clients...) avant d’aller en magasin pour les acheter (dans un magasin appartenant ou non à la même enseigne)[4].

Source[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. a et b Office québécois de la langue française, « furetage en magasin », sur Le grand dictionnaire terminologique (consulté le 18 avril 2018)
  2. Office québécois de la langue française, « brique et mortier », sur Le grand dictionnaire terminologique (consulté le 24 avril 2018)
  3. a et b Office québécois de la langue française, « webrepérage », sur Le grand dictionnaire terminologique (consulté le 18 avril 2018)
  4. Charlène Lermite, « Showrooming, webrooming... Mais c'est quoi exactement, et comment s'en servir ? », sur lsa-conso.fr, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]