Shirley Clarke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Shirley Clarke
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
BostonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Stephens College (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Mouvement
Représentée par
Electronic Arts Intermix (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Shirley Brimberg dite Shirley Clarke est une réalisatrice américaine née le à New York et morte le .

Elle est « une figure majeure du cinéma d'avant-garde américain »[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Danseuse de formation et chorégraphe, elle tourna ses premiers films sur la danse (Dance in the sun, 1953). Proche des intellectuels new-yorkais et du Living Theatre, elle réalise ensuite des films expérimentaux, avec une vision très personnelle de l'Amérique et du cinéma.[2] Au début des années 60, avec Jonas Mekas elle fonde la Film-Makers’ Cooperative (en) à New-York. Puis, à partir des années 70 elle se consacre à l’expérimentation vidéo au sein du collectif Teepee Videospace Troupe.[3]

Son court-métrage Skyscraper a été nommé pour un oscar en 1960.

Shirley Clarke connaît un premier succès en Europe en 1961 quand The Connection, son premier long-métrage est présenté au festival de Cannes, où il reçoit l'ovation du public et de la critique.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Documentaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site de Jean-Jacques Birge, en ligne.
  2. « Rome is Burning - Tënk », sur www.tenk.fr (consulté le 19 août 2018)
  3. « Shirley Clarke », sur www.centrepompidou.fr, (consulté le 19 août 2018)
  4. Lepers M., 2013 : « The connection » Trois couleurs no 114 (11 septembre 2013) - p. 52-54