Shirley (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shirley.
Shirley
Auteur Charlotte Brontë
Genre Roman
Version originale
Langue Anglais britannique
Titre Shirley
Éditeur Smith, Elder & Co.
Lieu de parution Londres
Pays d'origine Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Date de parution 1849
Version française
Traducteur P.-E. Dauran-Forgues
Collection Feuilletons du "National"
Date de parution 1850
Lieu de parution Paris

Shirley est un roman de l'écrivain anglais Charlotte Brontë publié en 1849. En France, il paraît pour la première fois en 1850[1].

Sa popularité a permis à « Shirley », prénom jusqu'alors exclusivement masculin, de devenir un prénom de femme (dans le roman, le père de Shirley lui donne ce nom, qu'il a au départ choisi pour un fils).

Résumé[modifier | modifier le code]

Le roman se situe dans le Yorkshire dans la période 1811-1812, pendant la dépression industrielle due aux guerres napoléoniennes et à la guerre de 1812. Les quatre caractères centraux sont analysés par contrastes : les frères Robert Moore (industriel dont le Moulin tourne à vide en raison de la guerre) et Louis Moore (précepteur privé attaché aux enfants d’une famille) ; et leurs deux aimées, Caroline Helstone, timide et incertaine (qui aurait été copiée sur Ellen Nussey, amie rencontrée à l'école de Miss Wooler), et Shirley Keeldar, héritière d’une fortune, sans doute à l'image d'Emily Brontë, sœur de l'auteur. La maison de la famille Keeldar s’appelle Fieldhead ; Charlotte Brontë s’est inspirée pour Fieldhead d’un manoir élisabethain appelé Oakwell Hall.

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice n°: FRBNF30165076 de la Bibliothèque nationale de France (catalogue général)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :