Shipshaw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Saguenay–Lac-Saint-Jean
Cet article est une ébauche concernant le Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Shipshaw
Image illustrative de l'article Shipshaw
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Municipalité Saguenay
Statut Secteur
Arrondissement Jonquière
Maire
Mandat
Julie Dufour
(conseiller municipal)
Jean Tremblay
(maire)
2002-2017
Démographie
Gentilé Shipshois,Shipshoise[1]
Population 2 834 hab. (2006)
Densité 57 hab./km2
Langue(s) parlée(s) Français
Géographie
Superficie 4 947 ha = 49,47 km2
Divers
Site(s) touristique(s) [[Shipshaw[2] (Barrage)|Barrage Shipshaw]]
Rivière Shipshaw
Saint-Jean-Vianney

Shipshaw (de la langue montagnaise ; rivière enfermée[3]est un secteur de l'arrondissement Jonquière de la ville de Saguenay, au Québec (Canada).

Située à la confluence de la rivière Shipshaw et la rivière Saguenay, elle est la sixième ancienne municipalité en importance constituant Ville de Saguenay avec ses 2 834 habitants[4].

Bien que le territoire de la municipalité de Shipshaw fût exploré vers 1842, il faut attendre 1888 pour que les premiers colons venus de Les Éboulements et de La Malbaie s'y installent. La construction d’un scierie en 1907 et une centrale hydroélectrique de la compagnie Price en 1912 sur la rivière Shipshaw permettent la croissance et le maintien de la population dans le secteur. Shipshaw devient une municipalité le 10 avril 1930 et le village de Saint-Jean-Vianney est érigé séparément en 1952. François Fillion est élu premier maire de la municipalité. Lui succèdera le 16 janvier 1933 Joseph Blackburn Pitre et à l'élection municipale du 17 juillet 1939, Joseph Murdock est élu maire. Il occupera ce poste jusqu'en 1951. D'autre part, Eugène Murdock deviendra le premier magistrat de 1951 à 1957 et Georges Murdock en fera de même de 1957 à 1961.

Étant donné que le glissement de terrain du 4 mai 1971 à Saint-Jean-Vianney cause la fermeture du village, il est absorbé par Shipshaw le 9 juillet 1977. Le 18 février 2002, la municipalité est intégrée à Ville de Saguenay et son territoire devient le district numéro huit.


Sa principale activité économique est l'industrie du bois. Bien qu'on y relève la présence d'entreprises œuvrant dans l'exploitation et la transformation du bois, le secteur repose économiquement sur Jonquière; plus de la moitié des travailleurs y migrent quotidiennement.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine, Shipshaw était un petit village d'environ 300 habitants, fondé en 1868, et situé entre Jonquière et Saint-Ambroise.

Fusion municipale[modifier | modifier le code]

La municipalité a été annexée à Saguenay lors de la fusion municipale du 18 février 2002.

Shipshaw couvre une superficie d'environ 48 kilomètres carrés. Elle est divisée en deux secteurs, à savoir le Secteur Du Rivage (aussi appelé Saint-Léonard) et le Secteur de la Rivière (aussi appelé le Plateau).

Chaque année, Shipshaw accueille le Festival forestier de Shipshaw où différents compétiteurs en provenance de diverses provinces canadiennes, s'affrontent lors de compétitions à caractère forestier[5].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires de la municipalité de Shipshaw[modifier | modifier le code]

  • François Fillion 1930 – 1933
  • Joseph Blackburn 1933-1939
  • Joseph Murdock 1939-1951
  • Gonzague Côté 1951-1957
  • Philippe Dufour 1857-1961
  • Jean-Maurice Coulombe 1961-1971
  • Fernand Violette 1971-1975
  • Jean-Maurice Coulombe 1975-1980
  • Carol Lavoie 1980
  • Jean-Claude Lavoie 1980-1986
  • Réjean Bergeron 1986-2002

Géographie[modifier | modifier le code]

Territoire[modifier | modifier le code]

Territoire de Shipshaw.

Le secteur Shipshaw est dans la partie nord-ouest de la ville de Saguenay. Traversé par la rivière Shipshaw, il est délimité par Saint-Honoré au Nord, le secteur Canton Tremblay à l'Est, Jonquière au Sud-Est, la rivière Saguenay au Sud-Ouest et Saint-Ambroise à l'Ouest. En tout, il couvre 79,47 km2 soit 7 % de la superficie totale de Saguenay.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Bouchard Russel, Villages fantômes, localités disparues ou méconnues du Haut-Saguenay, Société Historique du Saguenay, Cahiers de Saguenayensia, Histoire des municipalité, no 12, 1991, 139 p.

Murdock Eugène, L'histoire de la famille Murdock 1803-1992. Naissance de Shipshaw, Éditeur Freddo Murdock, 1992, 158 p.

Murdock Paul, John Murdock homme d'affaires de Chicoutimi, Éditeur Paul Murdock, 1993, 113 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]