Shimbiris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shimbiris
Illustration sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 2 416 m
Massif Surud
Coordonnées 10° 44′ 09″ nord, 47° 14′ 42″ est
Administration
Pays Drapeau de la Somalie Somalie
Région Sanaag

Géolocalisation sur la carte : Somalie

(Voir situation sur carte : Somalie)
Shimbiris

Le Shimbiris (parfois Shimbir Beris[1]) est le point culminant de la Somalie, avec une altitude de 2 416 m[2]. Il est situé dans le Nord du pays, à proximité du golfe d'Aden, non loin d'Erigavo (Ceerigaabo), dans les monts Surud, également appelés Surud Cad ou Surud Ad.

Alors que le reste du pays est généralement doté d'un climat désertique, la région du Shimbiris bénéficie de précipitations plus importantes (700 mm par an), propices à une végétation diversifiée[3]. De même, avec l'altitude, le thermomètre ne dépasse jamais 30 °C alors que sur la côte il dépasse souvent les 45 °C. Contrairement aux autres régions de Somalie, entre novembre et avril, le thermomètre peut descendre à 12 °C mais, en moyenne, il oscille entre 15 °C et 25 °C durant cette période[réf. nécessaire]. Ce micro-climat couvre une surface très limitée et ressemble aux régions montagneuses de l'Éthiopie voisine.

Entre 1950 et 1960, des agronomes italiens tentèrent de lancer plusieurs cultures dans la région, dont celles de la pomme de terre, diverses salades et du tournesol. Après 1960, les recommandations des agronomes ne sont pas reprises, et les projets agricoles sont abandonnés assez rapidement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Shimbir Beris pourrait désigner « le lieu des oiseaux », car shimbir est un mot somali qui signifie « oiseau », selon Mohamed Diriye Abdullahi, Parlons Somali, L'Harmattan, Paris, 1996, p. 356 (ISBN 2-7384-4898-4)
  2. Le Shimbiris est traditionnellement crédité d'une altitude de 2 416 m, mais d'autres sources indiquent 2 450 m, par exemple The Geology of Somalia: a Selected Bibliography of Somalian Geology, Geography and Earth Science (2007), p. 11 [1]
  3. (en) « Surud Mountain Forest in Somaliland : A Cry for Help », Plant Talk, no 36, mai 2004 [2]

Article connexe[modifier | modifier le code]