Shigechiyo Izumi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Shigechiyo Izumi
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Omonawa Magiri (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 120 ans)
IsenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
泉重千代Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Shigechiyo Izumi (japonais : 泉 重千代 Izumi Shigechiyo), né le (ou en 1869) et mort le à Tokunoshima (îles Amami, royaume de Ryūkyū jusque 1879, puis Japon), est, selon le Livre Guinness des records, le doyen de l'humanité (la personne à l'âge authentifié le plus avancé du monde) après le décès de Niwa Kawamoto (en), également originaire du Japon.

Si son âge est exact, il aurait atteint l'âge de 120 ans, bien plus que tout autre personne de sexe masculin, n'ayant été dépassé que par Jeanne Calment en termes de longévité. Cependant sa date de naissance a été remise en cause après son décès : il serait selon ces contestations mort à l'âge de 116 ans et non 120.

Biographie[modifier | modifier le code]

Shigechiyo Izumi est le fils unique de Tameminamoto Izumi et de sa mère Tsurukame. Il perd ses parents à l'age de 6 mois, et devient le fils adoptif de son grand-père Katsuzumi Izumi en . Sa femme Miya Tadashi (1866-1956) est décédée à l'âge de 90 ans. Il boit du Shōchū (une boisson alcoolisée japonaise à base d'orge) et fume jusqu'à l'âge de 100 ans passés[1]. Il détient également le record de la plus longue vie professionnelle avec 98 ans.

Après avoir été enregistré comme un garçon de six ans lors du premier recensement réalisé au Japon en 1871[2], il commence à travailler en 1872, en conduisant des animaux de trait autour d'un moulin à sucre, et prend sa retraite en 1970 à l'âge de 105 ans comme cultivateur de canne à sucre. Il attribuait sa longue vie à « Dieu, Bouddha, et le Soleil ».

Il mesurait 142 cm et pesait 42,6 kg et vécut sous le gouvernement de 71 Premiers ministres japonais. Le livre Guinness des Records a trouvé un document attestant qu'il était âgé de 24 ans en 1889 lorsqu'il fut exempté du service militaire pour s’occuper des champs de canne à sucre.

Mort[modifier | modifier le code]

Mort de pneumonie après une brève hospitalisation le à 12h15 GMT, cette date correspond fortuitement à l'anniversaire des 111 ans de Jeanne Calment. Il avait 120 ans et 237 jours (si sa date de naissance est correcte)[2]. Il était la seule personne survivante des années 1860, le seul homme documenté à avoir dépassé 116 ans et le plus long détenteur du titre de doyen de l'humanité (du au , soit un peu moins de 10 ans).

Après sa mort, l'américaine Mamie Eva Keith devint à son tour la doyenne de l'humanité et ainsi, pendant 20 ans, seules des femmes ont détenu ce titre jusqu'à ce que Emiliano Mercado del Toro (Porto Rico) ne le devienne à son tour le (115 ans).

Polémique : l'hypothèse du nécronyme[modifier | modifier le code]

Pour l’instant, rien n'est formel et vraiment vérifié sur ces informations, car beaucoup de contradictions venant de recherches posthumes ont éveillé certaines craintes, notamment parce que le document qui était considéré comme son propre certificat de naissance pourrait avoir été en fait celui de son frère aîné mort en bas âge, et dont le nom aurait été réutilisé comme nécronyme. Le directeur du département d'épidémiologie du Tokyo Metropolitan Institute of Gerontology a ainsi suggéré qu'il était peut être né en 1869[3]. Dans ce cas, il serait mort à 116 ans au lieu de 120.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « MORT À CENT VINGT ANS », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 20 avril 2017)
  2. a et b (en-US) From Times Wire Services, « 'Oldest Man' Dies in Japan at 120 », Los Angeles Times,‎ (ISSN 0458-3035, lire en ligne, consulté le 20 avril 2017)
  3. (en) « The Shigechiyo Izumi case », sur supercentenarian.com (consulté le 20 avril 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]