Shibuya Crossing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shibuya Crossing
1 shibuya crossing 2012.jpg

Shibuya Crossing en 2012.

Géographie
Pays
Préfecture
Arrondissement spécial
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Passage piéton omnidirectionnel (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Shibuya Crossing ou carrefour Hachikō est un carrefour situé dans le quartier de Shibuya à Tokyo connu pour ses passages zébrés pour piétons dont l'un en diagonale traverse le centre du carrefour.

Description[modifier | modifier le code]

Shibuya Crossing en 1952
Shibuya Crossing en 2012.

Le carrefour est situé en face de la sortie Hachikō de la gare de Shibuya. La statue du chien Hachikō, dressée entre celle-ci et l'intersection, est un lieu de rencontre populaire et presque toujours bondé.

La circulation des véhicules est complètement arrêtée pendant cinquante-cinq secondes pour permettre aux piétons de traverser l'intersection en toute sécurité. Sur le côté sud-ouest de la gare de Shibuya existe un autre lieu de rencontre populaire autour d'une statue dénommée Moyai. La statue, offerte à Shibuya par les habitants de l'île Niijima en 1980, ressemble à une statue Moaï.

Trois écrans de télévision géants fixés sur la façades des bâtiments riverains ainsi que de nombreux panneaux publicitaires dominent le carrefour. Le salon de consommation du magasin Starbucks situé au premier niveau de l'immeuble dans lequel il se trouve[1] offre une excellente vue sur le carrefour qui est l'un des plus fréquentés au monde.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Ce carrefour de Shibuya est souvent filmé tant pour le cinéma — notamment dans Lost in Translation, Fast and Furious: Tokyo Drift, Tokyo Fiancée, Resident Evil: Afterlife et Resident Evil: Retribution — que pour des émissions de télévision, aussi bien nationales qu'internationales.

La fréquentation de l'endroit et le fait qu'il soit inondé de publicité font que ce carrefour est fréquemment comparé au Times Square de New York.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Second étage d'après la numérotation japonaise.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :