Shelby GT 350

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shelby GT 350
Shelby GT 350

Marque Shelby
Années de production 1965-1970
Production 6 999 exemplaire(s)
Classe Muscle car
Moteur et transmission
Moteur(s) V8
Cylindrée 4 735 cm3
Transmission Manuelle, quatre vitesses
Poids et performances
Accélération 0 à 100 km/h en 6,5 s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) coupé, cabriolet (depuis 1968)

La Shelby GT 350 est une automobile Ford Mustang modifiée par Carroll Shelby.

En 1964, Ford connait un succès sans précédent avec sa nouvelle Ford Mustang, mais très vite, Ford se rend compte qu'ils ont besoin d'ajouter un modèle plus sportif à la gamme existante, principalement pour courir en championnat américain du SCCA en catégorie « B production », car à l'époque, « gagner des courses le dimanche c'est vendre des autos le lundi ».

Et c'est tout naturellement qu'ils se tournent vers Carroll Shelby, partenaire vainqueur de bien des courses avec ses Cobra motorisées par Ford.

Ainsi les premiers exemplaires prototypes sont fabriqués en décembre 1964 par Shelby American, la société de Carroll Shelby.

Ces GT350 sont basées sur des Ford Mustang "Hipo" ou encore code K, avec le V8 289ci à poussoirs mécaniques qui développe 271ch. Shelby, en ajoutant une pipe d'admission et un carburateur 715CFM Holley, ainsi qu'une ligne d'échappement très libérée avec des collecteurs spécifiques, annonce une puissance de 306ch.

Shelby modifie le train avant, ajoute une boîte de vitesses Borg Warner T10 en aluminium à rapport rapprochés, un différentiel auto-bloquant "Detroit Locker", enlève la banquette arrière pour y installer la roue de secours et un capot en fibre de verre avec prise d'air fonctionnelle. Il ajoute un volant en bois, un compte-tours avec un manomètre de pression d'huile sur le tableau de bord et des ceintures ventrales "Ray Brown". Une seule couleur est disponible, le blanc et des bandes "LeMans" bleues sont en option. La deuxième et dernière option en 1965 sont les jantes Cragar développées sur demande pour Shelby.

Il est à signaler que deux versions ont été développés dès le début : les "R" pour Racing et les "S" pour Street, pour un total de 562 exemplaires en 1965. Ce sont les plus rares et les plus recherchées.

Dès 1966, Ford, à l'écoute de ses clients, veut faire évoluer la GT350. Les premiers exemplaires de 1965, très typés course, bruyants, sans direction assistée, et livrés en blanc uniquement ont forcément un potentiel de vente limité. En 1966, pour y remédier, plusieurs couleurs sont disponibles (avec ou sans les bandes "LeMans"). On peut avoir une boîte automatique, il n y a plus d'échappements latéraux, c'est une quatre places, des petites vitres sont ajoutées sur les montants d'aile arrière, ainsi que des prises d'air fonctionnelles pour le refroidissement des freins arrière. Ces deux dernières modifications étant destinées à bien accentuer la différence entre une Shelby et une Mustang normale!

L'autobloquant "Detroit Locker" passe en option, la roue de secours reste dans le coffre, on peut avoir la climatisation, la radio, la direction assistée, ainsi qu'un compresseur Paxton, qui passait la puissance à 400ch. Très chère, cette option donne aujourd'hui un attrait tout particulier à ces rares autos qui en ont été pourvues à l'époque.

Le V8 reste le 289ci Hipo et annonce toujours 306ch.

En 1966, Hertz propose à ses clients des véhicules sportifs en location, il commande à Shelby 1000 GT350 aux couleurs spécifiques de Hertz, la majorité en noir à bandes dorées, mais il y a eu également quelques blanches, bleues et rouges. À la fin, la production passe à 2380 exemplaires.

En 1967, les Shelby GT350 sont basées sur la nouvelle caisse de la Mustang, plus large, plus longue, et s'éloigne de plus en plus du concept de base de 1965. Elle est plus luxueuse et s'inscrit bien dans l'époque du "toujours plus" de cette période. C'est cette année qu'apparait la GT500 avec son gros V8 de 428ci.

Pour encore plus la distinguer de la Mustang, la GT350 bénéficie d'une face avant spécifique et de phares arrières de Mercury Cougar intégrant des clignotants en séquentiel. Il y a également de nouvelles prises d'air à la place des petites glaces arrières des Shelby de 1966, qui ne sont pas sans rappeler celles des GT40.

Shelby American fabrique en 1967 1175 GT350. C'est la dernière année d'existence du moteur 289ci Hipo de 4.7 litres.

En 1968 apparaît une nouvelle modification du design avec une nouvelle face avant avec les prise d'air du capot situées plus en avant que sur la version de l'année précédente, et surtout, un nouveau V8 de 302ci d'une puissance de 250ch. La production ne se fait plus par Shelby American, mais par Ford directement. Apparition de la GT500KR, et pour la première année, la GT350 est disponible en cabriolet. La production des GT350 en 1968 est de 1657 exemplaires.

En 1969 et 1970, c'est le début de la fin de ce type de voitures aux États-Unis. Les versions de 1970 sont des versions de 1969 restylées pour l'occasion. Elles deviennent encore plus lourdes, car le V8 n'est plus un 302ci, mais un 351ci de 290 ch. Elles sont produites en cabriolet et en hardtop pour un total de 1129 exemplaires.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]