Sheila Hicks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hicks.
Sheila Hicks
Sheila Hicks (1974).jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Site web

Sheila Hicks est une artiste américaine née en 1934 à Hastings, Nebraska, États-Unis. Elle vit et travaille à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sheila Hicks (Capture d'écran d'une vidéo de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain).

Américaine du Middle-west, Sheila Hicks se destinait à la peinture quand elle découvre les textiles du Pérou précolombien. Elle parcourt le Mexique, l’Amérique du Sud, s’initiant aux techniques des tisserands indigènes.

Elle étudie à l'université Yale auprès de Joseph Albers où elle découvre les œuvres d'Anni Albers, artiste textile[1]. Elle écrit une thèse sur les textiles pré-incas.

1957 : Bourse de Fulbright.

1964 : Sheila Hicks s'installe en France.

L'œuvre de Sheila Hicks se situe entre la tapisserie et la sculpture .

Elle utilise la laine, le coton et la soie. Aux fils de trame elle ajoute parfois de grosses mèches qui retombent en milieu de panneau sous forme de pompons ou de tresses d’un aspect précieux, quand il s’agit de soie — ou au contraire sauvage, lorsqu’elle travaille la laine brute.

Elle fabrique aussi ce qu’elle appelle des « cordes » et qu’elle fixe sur des fonds tissés ; quand elle les laisse pendre librement, ou quand elle assemble des écheveaux, elle crée avec des fils des objets à trois dimensions. Sheila Hicks, dans son atelier caché au fond d’un passage au cœur du quartier Latin à Paris, dirige une petite équipe concentrée sur la réalisation des pièces, souvent destinées à des intégrations architecturales dans le monde entier, notamment l’impressionnant rideau de Théâtre au Kiryu Cultural Center de Gumna au Japon en 2001.

Principales expositions[modifier | modifier le code]

  • 1961 : Première exposition personnelle.
  • 1963 : Galeria Antonio Souza, Mexique, D.F.
  • 1972 : Participe à l'exposition "72/72" au Grand Palais à Paris.
  • 1974 : Stedelijk Museum, Amsterdam.
  • 1978 et 1986 : Konstall, Lund, Suède.
  • 1980 : Israel Museum, Jérusalem .
  • 1985 : Musée des arts décoratifs, Paris.
  • 1986 : Musée de beaux-arts, Pau.
  • 1990 : Matsuya Ginza, Tokyo.
  • 1991 : Seoul Art Center, Korea, Kajima, Tokyo.
  • 1992 : National Museum of Decorative Arts, Prague, Tchécoslovaquie.
  • 1996 : Museum of Nebraska Art, Kearney, Nebraska.
  • 1997 : Kiryu Municipal Arts Center, Japon.
  • 2018 : Lignes de vie, Centre Pompidou, Paris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Elisabeth Frank-Dumas, « Sheila Hicks, ses ballots », Libération.fr,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]