Shavonte Zellous

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shavonte Zellous Portail du basket-ball
Shavonte Zellous.JPG
En février 2014 avec Galatasaray.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (28 ans)
Orlando
Taille 1,78 m (5 10)
Poids 70 kg (154 lb)
Situation en club
Club actuel Fever de l'Indiana
Numéro 1
Poste arrière
Carrière universitaire ou amateur
 ?
2004-2009[1]
Jones HS
Panthers de Pittsburgh
Draft WNBA
Année 2009
Position 11e
Franchise Shock de Détroit
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2009
2010
2010
2011
2012
2013
2014
2015

2009-2010
2010-2011
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
Shock de Détroit
Fever de l'Indiana
Shock de Tulsa
Fever de l'Indiana
Fever de l'Indiana
Fever de l'Indiana
Fever de l'Indiana
Fever de l'Indiana

Beşiktaş JK
TTT Riga
Ramat-Hasharon
Mersin
Mersin
Galatasaray SK
Fenerbahçe SK
11,9
5,9
4,0
5,5
7,5
14,7
11,2
en c[2]

17,0
16,3
?
?
20,0
16,3[3]
11,3

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Shavonte Zellous, née le (28 ans) à Orlando (Floride) est une joueuse professionnelle de basket-ball de nationalité américaine. Mesurant 1,78 m, elle évolue au poste d’arrière.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la Jones High School, sa dernière année se conclut sur un bilan de 30 victoires pour 2 défaites, tout en pratiquant avec succès le 100 mètres et le relais 4 × 100 mètres[1]. À l'université, Zellous est à l'arrière vedette des Panthers de Pittsburgh de 2005 à 2009, après une année en tant que redshirt[1]. Elle conduit son équipe à la finale à quatre du Women's National Invitation Tournament (WNIT) en 2006 puis à trois accessions au tournoi final NCAA, dont une qualification pour le Sweet Sixteen - demi-finale régionale, soit l'équivalent d'un huitième de finale - en 2008 et 2009. Avec les Panthers, elle inscrit un total de 2 253 points, devenant le premier élément des Panthers (hommes et femmes confondus) à inscrire au moins 600 points sur trois saisons différentes[4].

Elle est choisie en 11e position au premier tour de la draft WNBA 2009 par le Shock de Détroit. Ses débuts réussis lui permettent d'intégrer la WNBA All-Rookie Team, devenant le plus bas choix de la draft à rejoindre cette sélection cette année-là[5], grâce à une marque moyenne de 11,9 points à 39 % d'adresse par rencontre (15,6 points et 5,0 rebonds en play-offs)[6]. Ses statistiques déclinent fortement l'année suivante au Shock de Tulsa, pour 4 matches, avant de rejoindre le Fever de l'Indiana avec respectivement 4,0 points à 16 % d'adresse et 5,9 points à 36 % d'adresse[2].

Le , elle est transférée de Tulsa à Indiana. Moins de 48 heures plus tard, toujours à Tulsa, elle endosse son nouveau maillot face à son ancienne équipe. Elle perd cette rencontre, qui est la première victoire du Shock à domicile depuis leur déménagement[7].

Autour de Ramika catchings, elle se révèle lors de la saison 2012 qui voit le premier titre du Fever. L'année suivantes, ses atatistiques passent de 7,5 à 14,7 points pare ren contre, ce qui contribue à son succès du trophée de la joueuse ayant le plus progressé en 2013[8].

En Europe[modifier | modifier le code]

En 2010-2011, elle dispute l'Euroligue avec le TTT Riga en Lettonie, marquant notamment 21 points, 8 rebonds et 4 passes face à l'USO Mondeville en novembre 2010 (victoire 55-50 pour Riga)[9], mais son club, qui domine le championnat, ne se qualifie pas pour la seconde phase de l'Euroligue et elle rejoint le le club israélien de Ramat Hasharon, où jouent ses compatriotes Chante Black et Camille Little[10].

Elle remporte l'Euroligue 2013-2014 avec Galatasaray SK face au Fenerbahçe[11]. Reconduite pour l'année suivante, son contrat est cependant rompu peu avant le début de saison[12]. En effet, elle ne s'est pas présentée à la reprise de la saison estimant ne pas avoir perçu les boni liés aux résultats de la saison précédente. Un tribunal arbitral lui donne raison en mai 2015 et condamne le club de Galatasaray à lui verser 205 000 dollars[13].

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Elle figure dans la présélection croate publiée fin mars 2015, ce qui semble indiquer sa naturalisation[14], mais ces démarches n'aboutissent pas pour des raison administratives[15].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Shavonte Zellous », Pittsburgh University (consulté le 15 juin 2011)
  2. a et b « Shavonte Zellous », WNBA (consulté le 15 septembre 2014)
  3. « Shavonte Zellous », FIBA (consulté le 9 mai 2014)
  4. (en) « Former Pitt guard Shavonte Zellous to play in her first professional game for the Detroit Shock », University of Pittsburgh,‎ (consulté le 6 juin 2009)
  5. (en) Ryan Pretzer, « Recognition for the Rookie », sur Detroitshock.com,‎ (consulté le 5 octobre 2009)
  6. (en) « WNBA Names 2009 adidas All-Rookie Team », WNBA.com,‎ (consulté le 5 octobre 2009)
  7. (en) « Q&A with Shavonte Zellous », WNBA (consulté le 15 juin 2011)
  8. Michaelson Lee, « Fever's Zellous is 2013 WNBA Most Improved Player », FullCourt.com,‎ (consulté le 23 septembre 2013)
  9. « Euroleague #5 », Ladyhoop,‎ (consulté le 15 juin 2011)
  10. « Shavonte Zellous », WNBA (consulté le 15 juin 2011)
  11. Amaury Boulay, « Galatasaray remporte l’Euroleague féminine », Catch & Shoot,‎ (consulté le 13 avril 2014)
  12. « Galatasaray releases Shavonte Zellous; Nevriye Yilmaz given a month off », Love Women's Basketball,‎ (consulté le 13 octobre 2014)
  13. (en) Jānis Kacēns, « Shavonte Zellous awarded more than 200k USD from Galatasaray by BAT », Love Women's Basketball,‎ (consulté le 31 mai 2015)
  14. « Shavonte Zellous bolsters Croatian NT preliminary list for EuroBasket Women », Love Womens's Basketball,‎ (consulté le 3 avril 2015)
  15. Thibaut Lasser, « WNBA : Brianna Butler quitte Indiana, Shavonte Zellous revient », postup.fr,‎ (consulté le 12 juin 2015)
  16. « WNBA All-Rookie Team », WNBA (consulté le 31 août 2014)
  17. « Saturday, July 27, 2013 », WNBA,‎ (consulté le 6 août 2013)
  18. « Tulsa's Skylar Diggins Named 2014 Most Improved Player Presented by Samsung », WNBA,‎ (consulté le 27 août 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]