Shaochilong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Shaochilong maortuensis

Shaochilong
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue d'artiste d'un Shaochilong dévorant un Sinornithomimus.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Sauropsida
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Clade  Carnosauria
Famille  Carcharodontosauridae

Genre

 Shaochilong
Brusatte et al.[1], 2009

Nom binominal

 Shaochilong maortuensis
Hu, 1964

Shaochilong (signifiant « dragon aux dents pointues ») est un genre éteint de dinosaures théropodes de la famille des carcharodontosauridés. Il a vécu au Crétacé supérieur et ses fossiles ont été retrouvés dans une strate datée du Turonien de la formation géologique d'Ulansuhai, en Mongolie-Intérieure (nord de la Chine).

L'espèce type, Shaochilong maortuensis, a été décrite en 1964 par S. Y. Hu sous le nom de Chilantaisaurus maortuensis, puis a été renommée par Stephen L. Brusatte et al. en 2009[1].

Description[modifier | modifier le code]

Taille de Shaochilong comparée à celle d'un humain.

L'holotype, IVPP V2885.1-7, est constitué de fragments de crâne, d'axis, de six vertèbres caudales provenant d'un seul spécimen, probablement adulte, retrouvé en Mongolie-intérieure.

Sa taille adulte est estimée entre 5 et 6 mètres de longueur pour une masse d'environ 500 kg[2]. Cette taille est très modeste pour un carcharodontosauridé, une famille qui regroupe des théropodes carnivores parmi les plus grands ayant existé sur Terre.

Historique[modifier | modifier le code]

Shaochilong est décrit et nommé par Hu en 1964 comme étant une espèce de Chilantaisaurus[3]. Daniel Chure et Oliver Rauhut affirment que le spécimen n'appartient pas à ce genre et qu'il était probablement un coelurosaure primitif. En 2000, dans sa thèse, Chure le renomme Alashansaurus[4],[2],[5].

Classification[modifier | modifier le code]

En 2009, Brusatte et ses collègues classent le genre chez les Carcharodontosauridae, c'est le premier de cette famille à être retrouvé en Asie[1]. Leur analyse permet de produire le cladogramme suivant :

 Carcharodontosauridae 

Neovenator


    
    

Acrocanthosaurus



Eocarcharia



    

Shaochilong



Tyrannotitan


    

Carcharodontosaurus


 Giganotosaurinae 

Giganotosaurus



Mapusaurus







En 2013, le paléontologue argentin Fernando Novas et ses collègues conduisent une analyse phylogénétique incluant les Carcharodontosauridae qui fournit un cladogramme un peu différent avec Shaochilong en groupe frère de la sous-famille des Carcharodontosaurinae[6] :



Allosaurus


Carcharodontosauridae

Neovenator



Eocarcharia



Concavenator




Acrocanthosaurus




Shaochilong


Carcharodontosaurinae

Carcharodontosaurus


Giganotosaurini

Tyrannotitan




Mapusaurus



Giganotosaurus









Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) S. Brusatte, R. Benson, D. Chure, X. Xu, C. Sullivan et D. Hone, « The first definitive carcharodontosaurid (Dinosauria: Theropoda) from Asia and the delayed ascent of tyrannosaurids », Naturwissenschaften, vol. 96, no 9,‎ , p. 1051-1058 (PMID 19488730, DOI 10.1007/s00114-009-0565-2)
  2. a et b (en) Brusatte, S.L.; Chure, D.J.; Benson, R.B.J.; Xu, X., « The osteology of Shaochilong maortuensis, a carcharodontosaurid (Dinosauria: Theropoda) from the Late Cretaceous of Asia », Zootaxa, vol. 2334,‎ , p. 1–46 (lire en ligne)
  3. (zh) S. Y. Hu, « Carnosaurian remains from Alashan, Inner Mongolia », Vertebrata PalAsiatica, vol. 8,‎ , p. 42–63
  4. (en) D. J. Chure, A new species of Allosaurus from the Morrison Formation of Dinosaur National Monument (UT–CO) and a revision of the theropod family Allosauridae, New York, Université Columbia, , 964 p.
  5. (en) D. Glut, Dinosaurs - The Encyclopedia - Supplement 3, Jefferson, NC, McFarland Press,
  6. (en) Fernando Novas, Federico L. Agnolín, Martín D. Ezcurra, Juan Porfirie et Juan I. Canale, « Evolution of the carnivorous dinosaurs during the Cretaceous: The evidence from Patagonia », Cretaceous Research, vol. 45,‎ , p. 174–215 (DOI 10.1016/j.cretres.2013.04.001)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

(en) Référence Paleobiology Database : Shaochilong Brusatte et al., 2009

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]