Shantaram (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Shantaram
Auteur Gregory David Roberts
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Genre Autobiographique
Version originale
Langue Anglais
Version française
Traducteur Pierre Guglielmina
Éditeur Flammarion
Date de parution 2003
Nombre de pages 871
ISBN 2-08-068917-7

Shantaram est un roman autobiographique, écrit par Gregory David Roberts, publié en 2003.

Best seller mondial[1], le livre raconte les aventures de Lin, un Australien évadé de prison qui s'envole pour Bombay[2],[3], en Inde.

Résumé[modifier | modifier le code]

En 1978, Lindsay "Lin" Ford (pseudonyme de Gregory David Roberts), un philosophe et révolutionnaire de 24 ans sombre dans la dépendance à l'héroïne lorsque son mariage s'écroule et qu'il perd la garde de sa fille. Il se rend coupable d’une série de vols réalisés à l’aide d’une fausse arme à feu. Il devient célèbre sous le nom de « Gentleman Bandit ». Il fut condamné à dix-neuf ans de prison mais s’évade et passe dix de ses années de fugitif à Bombay. C'est alors le début d'un long parcours initiatique, au cours duquel sa vie sera bouleversée. Docteur dans un bidonville avant d'intégrer la mafia de Bombay, Lin connaîtra l'amitié, l'amour mais devra aussi faire face à la trahison et à la violence.

Adaptation à l'écran[modifier | modifier le code]

Dès 2004, il a existé un projet d'adaptation au cinéma par la Warner Bros, avec Johnny Depp qui n'a pas abouti[4].

En , il a été annoncé qu'Apple Inc. développait, pour Apple TV+, une adaptation télévisée écrite par Eric Warren Singer, co-producteur avec David Manson (en), Nicole Clemens, Steve Golin et Andrea Barron. Sont impliquées les compagnies de production Anonymous Content et Paramount Television qui ont acquis les droits TV en [5],[6],[7]. En , il a été annoncé que la production se poursuivait avec un début de tournage prévu en . La série sera tournée à Victoria en Australie avec des scènes filmées au Docklands Studios Melbourne et à la prison de Pentridge (en). La série recevra 7,4 million de dollars australiens de financement de la part du gouvernement australien. La série devrait être constituée de dix épisodes dont quatre réalisés par Justin Kurzel[8],[9],[10],[11]. Début 2020, confrontée à de gros problèmes, la production de la série est à l'arrêt, avec deux épisodes tournés et un scénario esquissé pour tous les épisodes[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « « Shantaram » : lumineux », sur Le Parisien, .
  2. Philippe Manche, « Shantaram, le saphir de Bombay », sur Le Soir, .
  3. Guy Duplat, « Bombay de tous les excès », sur La Libre.be, .
  4. (en) « 'Top of the Lake' Director in Early Talks for Johnny Depp-Produced 'Shantaram' », sur The Hollywood Reporter, .
  5. (en) Nellie Andreeva, « 'Shantaram': Apple Nabs TV Series Adaptation Of Novel For Development », sur Deadline Hollywood, .
  6. (en) « 'Shantaram' Lands at Apple as First International Production », sur The Hollywood Reporter, .
  7. « 'Shantaram' TV Series in the Works With Anonymous Content, Paramount TV », sur The Hollywood Reporter, .
  8. (en) « Justin Kurzel Set to Direct Apple's ‘Shantaram’ Series », sur The Hollywood Reporter, .
  9. (en) Karl Quinn, « Shantaram to start filming in Australia for Apple TV+ », sur The Sydney Morning Herald, .
  10. (en) « Gregory David Roberts’ epic tale Shantaram being adapted for television series », sur SBS Your Language, .
  11. (en) « Joint Media Release: Epic bestseller Shantaram to film in Victoria », sur Paul Fletcher MP, .
  12. (de) « Apple muss Dreharbeiten an «Shantaram» stoppen », sur www.quotenmeter.de, .

Liens externes[modifier | modifier le code]