Shannon Elizabeth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Shannon Elizabeth
Description de cette image, également commentée ci-après
Shannon Elizabeth en 2017.
Nom de naissance Shannon Elizabeth Fadal
Naissance (44 ans)
Houston, Texas, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Films notables American Pie (et suites)
Scary Movie
13 fantômes
Love Actually
Site internet Shannonelizabeth.com

Shannon Elizabeth Fadal, née le à Houston, au Texas, est une actrice et mannequin américaine d'origine libanaise et syrienne par son père[1].

Elle se fait connaitre au grand public grâce à la comédie American Pie, sortie en 1999.

Elle connaît un certain succès comme joueuse de poker au milieu des années 2000.

Parallèlement, elle apparaît dans de nombreux longs métrages s'illustrant essentiellement dans des comédies comme Scary Movie, Tomcats, American Pie 2, Jay et Bob contre-attaquent ou encore des films d'horreurs tels que 13 fantômes, Cursed...avant d'enchaîner films de série B, cinéma indépendant et téléfilms.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Née d'un père syrien et libanais et d'une mère anglaise, d'origine irlandaise et allemande, elle grandit à Waco (Texas)[2].

Durant sa jeunesse, elle prend des leçons de danse y compris de jazz, de ballet et de claquettes[3]. Pendant ses études secondaires, elle s’intéresse au tennis et envisage, dans un premier temps, de devenir professionnelle[4]. Au lycée, elle est membre de l'équipe des cheerleader, de l'équipe de danse ainsi que du conseil des étudiants[2].

Après l'obtention de son diplôme, elle déménage à New York afin d’entamer une carrière de mannequin dans l'espoir de pouvoir percer dans le milieu de la comédie. Elle voyage partout à travers le monde et finit par s'installer à Los Angeles après avoir signé pour Ford Models et finalement Elite Model Management[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts dans le mannequinat et révélation au cinéma[modifier | modifier le code]

En 2006.

Environ un an après son arrivée, elle commence à prendre des cours de théâtre et elle rencontre son agent qui lui décroche alors son premier contrat d'envergure. Avant cela, elle pose pour le magazine Playboy entre 1997 et 1998[2] et apparaît dans diverses séries télévisées comme Arliss, Pacific Blue et Notre belle famille.

Elle démarre ensuite sa carrière au cinéma et décroche ses premiers rôles dans deux films inédits en France[3]. D'abord, Jack Frost, une comédie d'horreur et Dish Dogs, une romance avec Matthew Lillard et Sean Astin.

Elle décroche le rôle secondaire de Nadia, dans la comédie potache American Pie, sortie en 1999, ce qui la révèle au grand public. Une scène sexy retire notamment l'attention du grand public qui fait d'elle l'un des sex symbols du début des années 2000. Dès lors, l'actrice surfera sur cette image et sur cette popularité aussi soudaine qu'éphémère[4].

Il s'ensuit de nombreux longs métrages du même genre ou elle joue de sa plastique[3] : Scary Movie, réalisé par Keenen Ivory Wayans, connaît un franc succès et déclenche une saga cinématographique. Il s'agit d'une compilation d'extraits parodiques de films d'horreur dans laquelle elle donne notamment la réplique à Anna Faris, Marlon Wayans et Regina Hall. Elle apparaît aussi dans le clip vidéo Be with You du chanteur Enrique Iglesias.

Elle est ensuite à l'affiche de Tomcats avec Jerry O'Connell, elle retrouve le personnage de Nadia pour une apparition dans American Pie 2 et joue un rôle dans Jay et Bob contre-attaquent.

Dans le même temps, elle fait sa première incursion dans le registre du film d'horreur avec 13 fantômes de Steve Beck, jouant la fille aînée de Tony Shalhoub, aux prises avec des esprits maléfiques. Son exposition lui permet d'être élue Female Star of Tomorrow au ShoWest 2001 et elle décroche le prix du meilleur espoir féminin au Festival du film de Hollywood[3].

En 2003, elle joue un second rôle dans la comédie Love Actually et son casting choral qui rencontre un franc succès. Elle signe ensuite pour un rôle récurrent dans l'acclamée série That '70s Show.

Deux ans plus tard, elle seconde Christina Ricci sous la direction de Wes Craven pour le film d'horreur Cursed. Dans le même temps, elle rejoint la distribution principale de la série comique Cuts qui ne connait que deux saisons.

Échecs successifs, poker et télévision[modifier | modifier le code]

Sa carrière peine à décoller et l'actrice enchaîne alors les projets moins exposés[5]. Elle prête sa voix pour des jeux vidéos et incarne des premiers rôles dans de nombreux téléfilms ou films de séries B.

En 2005, par exemple, elle est l'héroïne du téléfilm de Lifetime, Un mariage presque parfait avec Eddie McClintock. Elle est aussi le premier rôle féminin du drame Deal avec Burt Reynolds et garde un pied dans l'horreur avec Night of the Demons, sorti en 2009.

Avant cela, en 2008, elle est candidate de l'émission de télévision Dancing with the Stars, du 17 mars au 29 avril, en duo avec Derek Hough.

En 2011, elle joue dans la comédie romantique indépendante A Novel Romance, laminée par la critique[6] mais qui lui vaut pourtant le titre de meilleure actrice lors d'un festival du cinéma indépendant[7]. L'année d'après, elle reprend une dernière fois le rôle de Nadia pour un caméo dans American Pie 4 qui marque les grandes retrouvailles du casting original.

Elle poursuit dans les téléfilms familiaux et les émissions de télévision, principalement autour du poker faisant partie de ses stars connues dans le milieu du tapis vert et des cartes[4],[8].

Vie privée[modifier | modifier le code]

C'est une grande fan de l'équipe américaine de base-ball Red Sox de Boston. Elle est vegan et a crée sa propre association, en 2001, appelée Animal Avengers[2].

De 2002 à 2007, elle est marié à Joseph D. Reitman, un acteur et producteur, principalement connu grâce à la série télévisée Happy! ainsi qu'a des longs métrages tels que En pleine tempête et Money Monster[2].

En 2008, elle figure à la vingt-neuvième place du classement des 100 femmes les plus sexy par le magazine Maxim. Auparavant, en 2002, l'Australian Empire Magazine la classe à la huitième place des femmes les plus sexy du cinéma[2].

En 2014, elle a une relation avec Russell Simmons, un entrepreneur américain, cofondateur du label Def Jam Recordings[9].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Survivin' the Island de Joseph D. Reitman (également productrice exécutive)
  • 2016 : The Opera Singer de Steve Kahn : La jeune chanteuse d'opéra

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Clips vidéo[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 2010.

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[10].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Shannon Elizabeth », www.aaiusa.org (consulté le 28 juin 2008)
  2. a, b, c, d, e, f et g (en) « Shannon Elizabeth Biography », sur IMDb
  3. a, b, c et d « Shannon Elizabeth : Sa biographie - AlloCiné », sur AlloCiné
  4. a, b et c Mathieu Lecerf, « Shannon Elizabeth : mais qu'est devenue la bombe d'American Pie ? », sur Premiere, (consulté le 17 juin 2018)
  5. « 18 ans après American Pie, qu'est devenue Shannon Elizabeth ? », sur DH.be, (consulté le 17 juin 2018)
  6. (en) « A Novel Romance (2011) Critic Reviews », sur IMDb
  7. (en) « A Novel Romance (2011) Awards », sur IMDb
  8. « 18 ans après avoir affolé les spectateurs d’American Pie, à quoi ressemble Shannon Elizabeth ? », sur Voici, (consulté le 17 juin 2018)
  9. « Shannon Elizabeth : La star d'American Pie en couple avec Russell Simmons », sur Pure People, (consulté le 17 juin 2018)
  10. (en) « Shannon Elizabeth Awards », sur IMDb

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :