Tour Shanghai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Shanghai Center)
Aller à : navigation, rechercher
Tour Shanghai
上海中心大厦
Shanghai, China, December 2015 - 044.JPG
Histoire
Architecte
Ingénieur
Thornton Tomasetti (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Construction
Usage
Bureau, hôtel, boutiques
Architecture
Hauteur de lʼantenne
632,0 m[1]
Hauteur du dernier étage
561,3 m
Étages
128
Sous-sols
5
Superficie
420,000 m2
Nombre dʼascenseurs
106
Administration
Contracteur
Shanghai Construction Group (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Géographie
Pays
Coordonnées
Localisation sur la carte de Chine
voir sur la carte de Chine
Red pog.svg

La tour Shanghai (chinois : 上海中心大厦 ; pinyin : shànghǎi zhōngxīn dàshà) est un gratte-ciel du quartier financier de Pudong à Shanghai. L'immeuble, qui s’élève à une hauteur de 632 mètres, a 128 étages et développe une surface de 420 000 mètres carrés. En 2016, c'est la troisième plus haute structure construite par l'homme, derrière la Burj Khalifa de Dubai (828 mètres), et la Tokyo Sky Tree de Tokyo (634 mètres). C'est le deuxième plus haut gratte-ciel du monde, puisque la Tokyo Skytree est une tour de radiodiffusion.

Le projet[modifier | modifier le code]

La tour Shanghai et ses voisines en mars 2013

L’aménagement urbain du quartier financier de Lujiazui datant de 1993 planifiait trois gratte-ciel géants les uns à côté des autres. La Jin Mao Tower a été achevée en 1998 et le Shanghai World Financial Center en 2008.

Après de nombreux projets proposés par diverses agences architecturales, deux projets arrivent en finale début 2008, tous les deux d’une hauteur de 580 mètres. Celui appelé Dragon par l'agence Gensler fut choisi en juin 2008, c’est une tour recouverte de verre dont la structure décrit une spirale s’élevant vers le ciel.

La tour dispose de neuf jardins intérieurs à différents niveaux, situés entre le bâtiment principal et la façade de verre, chacun d'une hauteur d’au moins 10 mètres. Un parc public a également été créé à l’intérieur du bâtiment.

Marshall Strabala, directeur de la Conception chez Gensler a dit à E-Architect.co.uk, site d'information sur l'architecture, que la Shanghai Tower représente « le futur dynamique de la Chine ». « Ce sera un bâtiment impressionnant dans lequel la Chine verra le futur de la métropole en mouvement et toujours changeante [qu'est Shanghai], mais aussi le futur du dynamique esprit chinois. Il n'y aura pas d'autre tour si unique et si bien conçue dans le monde » dit Strabala[2].

Avancement du chantier[modifier | modifier le code]

Le , le site est prêt et accueille la cérémonie de lancement des travaux[3]. Le chantier débute réellement un peu plus tard cette même année. Le projet a passé une étude d'impact. La construction de la tour emploiera des techniques durables pour en faire un bâtiment respectueux de l’environnement et réduire le coût énergétique.

L’îlot aujourd'hui dévoué au Shanghaï Center, le Z3-2, est un court instant un practice de golf avant que le site ne soit évacué pour les préparatifs.

L'achèvement du bâtiment était initialement prévu pour 2010, à temps pour l’Exposition 2010, mais n'a lieu que le . En juin 2016 toutefois, pour des raisons inconnues, la tour reste close, excepté l'ascenseur qui est ouvert aux visiteurs.[réf. nécessaire]

Aménagement[modifier | modifier le code]

L'immeuble est occupé par des bureaux et un hôtel. Le dernier étage se trouve à 561,3 m[4].

Mitsubishi Electric Corporation a développé l'un des ascenseurs les plus rapides du monde avec une vitesse 20,6 mètres par seconde[5], soit un peu plus de 74 km/h. L'ascenseur met moins d'une minute, exactement 53 secondes, pour atteindre le 119e étage panoramique depuis le deuxième niveau du sous-sol.

Ascension clandestine du 31 janvier 2014[modifier | modifier le code]

Le , deux jeunes Russes, Vadim Makhorov et Vitaly Raskalov, déjà connus pour des exploits similaires, réussissent à pénétrer sur le chantier de la tour en profitant du calme du Nouvel an chinois. Sur une durée de 18 heures, ils arrivent à monter au sommet de la tour, puis à grimper sur une des grues de construction sans aucun système de sécurité.

État de l'avancement des travaux en mars 2013

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Shanghai Tower Backgrounder », sur shanghaitower.com.cn, Site officiel de la tour (consulté le 6 décembre 2016)
  2. « American Architect Marshall Strabala In Awe of Shanghai Tower », E-Architect.co.uk,‎ (consulté en 2008-011-28)
  3. « Shanghai Tower News Release », Gensler,‎ (consulté le 28 novembre 2008)
  4. « Shanghai Tower - The Skyscraper Center », sur skyscrapercenter.com (consulté le 6 septembre 2016)
  5. ctbuh, « World’s Fastest Elevator to be Installed in China’s Tallest Building » (consulté le 6 septembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]