Shah Shuja Durrani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Shah Shuja)

Shuja Shah
Illustration.
Titre
Roi d'Afghanistan
Prédécesseur Dost Mohammed Khan
Successeur Akbar Khan
Prédécesseur Mahmud Shah
Successeur Mahmud Shah
Gouverneur d'Hérat
Biographie
Titre complet Roi d'Afghanistan
Shah de Khorasan
Roi du Pendjab
Roi de Sind
Roi de Mashad
Roi du Cachemire
Dynastie Durrani
Date de naissance
Date de décès (à 56 ans)
Père Timour Shah
Mère Une dame Sadozai

Shuja Shah Durrani (aussi connu comme Shah Shujah, Shoja Shah, Shujah al-Mulk) () est le cinquième padishah d'Afghanistan de la dynastie Durrani entre le et 1809 puis du à sa mort en 1842.

Premier règne[modifier | modifier le code]

Fils de Timour Shah, il est gouverneur d'Herat et de Peshawar de 1798 à 1801. Il dépose son demi-frère Mahmud Shah et se proclame roi en 1801. Il est couronné le à l'âge de 18 ans et dirige l'Afghanistan de 1803 à 1809.

Il s'allie avec le Royaume-Uni en 1809 pour empêcher toute tentative d'invasion de l'Inde par Napoléon et la Russie, mais il est alors rapidement renversé la même année par son prédécesseur.

Un long chemin vers une reconquête éphémère du pouvoir[modifier | modifier le code]

Il s’exile au Pendjab, où il est capturé puis emprisonné à Attock (1811-1812) et au Cachemire (1812-1813) par Atta Muhammad Khan. Lorsque le vizir Fateh Khan de Mahmud Shah envahit le Cachemire aux côtés de l’armée du Maharaja Ranjit Singh, il choisit de partir avec l’armée sikhe. Il séjourne à Lahore de 1813 à 1814. Pendant son séjour en Inde, Shuja a été emprisonné et est contraint de céder le diamant Koh-i Nor qu'il possédait pour retrouver la liberté à Ranjit Singh. Son exil se partage alors entre le Pendjab et le Ludhiana.

À partir de 1818, Shuja percevait une pension de la Compagnie des Indes orientales parce qu’il pourrait s’avérer utile un jour. Shuja est resté d’abord à Ludhiana où il a été rejoint par Zeman Shah en 1821.

En 1838, il s'allie avec le Royaume-Uni et le Pendjab pour envahir l'Afghanistan, contribuant au déclenchement de la première guerre anglo-afghane. Il retrouve son trône en 1839 avec l'aide des Britanniques trente années après son premier règne, mais est assassiné le à Kaboul par Shuja ud-Daula, après le départ des Britanniques.

Source[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]