Seydou Keïta (photographe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Seydou Keïta et Keita.
Seydou Keïta
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Seydou Keïta (1921, Bamako, Soudan français et actuel Mali - , Paris) est un photographe portraitiste malien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Spécialiste du portrait, il utilise une Chambre photographique.

Commençant la photographie en 1949, il installe dans sa cour un studio.

De 1962 à 1977, il est photographe à la Sûreté nationale.

Présenté pour la première fois en France, à Rouen par Pierre Olingue, lors des 3es Rencontres photographiques de Normandie, consacrées aux photographes africains, en mai 1993.

Ensuite a exposé grâce à Françoise Huguier aux Rencontres internationales de la photographie d'Arles en 1994, à la Fondation Cartier à Paris en 1994 et au musée Solomon R. Guggenheim à New York en 1996.

Un prix « Seydou Keïta » est attribué lors des Rencontres africaines de la photographie à Bamako.

L’œuvre de Seydou Keïta est de nouveau exposée à Paris, au Grand Palais des Champs-Elysées, entre mars et juillet 2016, en partenariat avec la Contemporary African Art Collection (CAAC).

Considéré comme le « père » de la photographie africaine, Seydou Keïta est un précurseur qui commence son activité de portraitiste dans le Bamako de 1948.

Pour des raisons économiques, celui qui ne sera découvert en Occident que dans les années 1990 ne réalise qu’une prise par séance et uniquement à la lumière du jour. Ses images, prises entre 1949 et 1962, nous offrent un aperçu de la haute société malienne de l’époque. Et aujourd’hui, l’œuvre de Keïta, mort à Paris en 2001, fait toujours référence, connaissant la consécration dans les plus grands musées du monde.

Expositions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. LE PLUS GRAND FESTIVAL PHOTO DE FRANCE EN PLEIN AIR [1]
  2. Afrotopia [2] (consulté le 13 juin 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]