Sextorsion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fichier audio
"Special Agent Nickolas Savage discusses "sextortion" and the dangers kids face online." ("L'agent spécial Nickolas Savage discute du "sextorsion" et les dangers d'internet sur les enfants")
Un discours du agent spécial du Federal Bureau of Investigation des États-Unis Nickolas Savage sur "sextorsion" et autres dangers d'internet sur les enfants, en anglais, avec sous-titres en français
Des difficultés à utiliser ces médias ?
Des difficultés à utiliser ces médias ?

Le délit de sextorsion consiste en l'extorsion via internet de faveurs sexuelles ou monétaires[1]. Il se double le plus souvent de celui de chantage à la webcam. La cyber-investigation permet de lutter contre cette nouvelle forme de criminalité.

Ce délit est réprimé en France depuis avec la création de l’article 222-33-2-2 du Code pénal qui punit le cyberharcèlement et l'article 312-1 relatif à l'extorsion (qui est le fait d'obtenir par violence, menace de violences ou contrainte soit une signature, un engagement ou une renonciation, soit la révélation d'un secret, soit la remise de fonds, de valeurs ou d'un bien quelconque).

Notes[modifier | modifier le code]

[1]Thierry Vallat, « Cyber Harcèlement: le sextorsion et comment réagir aux chantages à la webcam ? », blog de Thierry Vallat, avocat au barreau de Paris, http://www.thierryvallatavocat.com/2015/08/cyber-harcelement-le-sextorsion-et-comment-reagir-aux-chantages-a-la-webcam.html

Références[modifier | modifier le code]

  1. Thierry Vallat, « Cyber Harcèlement: le sextorsion et comment réagir aux chantages à la webcam ? », blog de Thierry Vallat, avocat au barreau de Paris,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]