Sevil Shhaideh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sevil Shhaideh
Illustration.
Sevil Shhaideh en .
Fonctions
Vice-Première ministre roumaine
Ministre du Développement régional, de l'Administration publique et des Fonds européens

(3 mois et 18 jours)
Premier ministre Mihai Tudose
Gouvernement Tudose
Prédécesseur Augustin Jianu
(Vice-PM)
Elle-même (Développement régional, Administration publique et Fonds européens, indirectement)
Successeur Paul Stănescu

(5 mois et 12 jours)
Premier ministre Sorin Grindeanu
Gouvernement Grindeanu
Prédécesseur Vasile Dîncu
(Vice-PM et Développement)
Cristian Ghinea
(Fonds européens)
Successeur Augustin Jianu
(Vice-PM)
Elle-même (Développement régional, Administration publique et Fonds européens, indirectement)
Ministre du Développement régional et de l'Administration publique

(5 mois et 28 jours)
Premier ministre Victor Ponta
Gouvernement Ponta IV
Prédécesseur Liviu Dragnea
Successeur Vasile Dîncu (en)
Biographie
Nom de naissance Sevil Geambec
Date de naissance (56 ans)
Lieu de naissance Constanța (Roumanie)
Nationalité Roumaine
Parti politique PSD
Diplômée de Académie d'études économiques
Université Ovidius
Profession Fonctionnaire
Religion Islam

Sevil Shhaideh, née Geambec (en turc : Cambek) le à Constanța, est une femme politique roumaine membre du Parti social-démocrate (PSD).

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts professionnels[modifier | modifier le code]

Elle étudie à la faculté de planification économique et de cybernétique de l'Académie d'études économiques de Bucarest. Elle y obtient un diplôme en et commence aussitôt à travailler au sein du projet de mécanisation agricole du județ de Constanța. En elle devient responsable des systèmes informatiques de la direction départementale du Travail et de la Protection sociale (DJMPS).

Progression de carrière[modifier | modifier le code]

Elle est recrutée deux ans plus tard au poste de directrice des systèmes informatiques du conseil de județ. Elle s'inscrit en à l'université Ovidius où elle suit un master en gestion des projets commerciaux. Diplômée en , elle est promue cette année-là directrice générale des Projets du conseil de județ de Constanța. En parallèle, elle occupe les fonctions de coordonnatrice des travaux législatifs au sein de l'Union nationale des conseils de județ de Roumanie (UNJCR).

Vie politique[modifier | modifier le code]

Elle est choisie en comme secrétaire d'État du nouveau ministère du Développement régional et de l'Administration publique, dirigé alors par le social-démocrate Liviu Dragnea. Le , Sevil Shhaideh est nommée à 50 ans ministre du Développement régional et de l'Administration publique dans le quatrième gouvernement de coalition du Premier ministre social-démocrate Victor Ponta, à la suite de la démission de Dragnea. Elle est remplacée le suivant par l'indépendant Vasile Dîncu, du fait d'un changement de cabinet consécutif à la chute de Victor Ponta.

Le , dix jours après la victoire des sociaux-démocrates aux élections législatives, elle est proposée par le PSD et l'Alliance des libéraux et démocrates (ALDE), majoritaires au Parlement, pour le poste de Premier ministre. Elle serait alors la première femme et la première personne de confession musulmane à exercer cette fonction[1]. Dragnea, président du PSD, indique que « si elle est nommée, elle sera Première ministre mais la responsabilité politique me reviendra avant tout », ajoutant qu'elle « a une grande capacité de travail, la connaissance de l'administration publique, de l'absorption des fonds communautaires et des activités de tous les ministères »[2].

Toutefois, le président Klaus Iohannis refuse ce choix et invite la coalition gagnante des élections à proposer un nouveau candidat[3].

Les sociaux-démocrates lui substituent alors Sorin Grindeanu. Dans le gouvernement que celui-ci forme le , elle est vice-Première ministre, ministre du Développement régional, de l'Administration publique et des Fonds européens.

Le , elle démissionne à la suite d'un scandale de corruption[4]. Paul Stănescu lui succède.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est de confession musulmane, issue de la communauté tatare par sa mère[5] et turque de Roumanie par son père[6]. Elle est mariée en secondes noces à Akram Shhaideh (en arabe : أكرم شهيدة), de nationalité syrienne, depuis [5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Romania Insider, « Romania may appoint a Muslim woman Prime Minister », sur romania-insider.com, (consulté le 22 décembre 2016).
  2. (en) Reuters, « Romania's leftists propose ally of barred powerbroker Dragea for prime minister », sur reuters.com, (consulté le 22 décembre 2016).
  3. Jeremy Denoyer, « Roumanie : la musulmane Sevil Shhaideh ne sera pas Premier ministre », leparisien.fr, 27 décembre 2016.
  4. « La Roumanie évite de justesse une nouvelle crise politique », sur La Presse, (consulté le 16 octobre 2017).
  5. a et b (en) Kit Gillet, « Romania Set for First Female, and First Muslim, Prime Minister », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 22 décembre 2016).
  6. (tr) « Romanya'da Müslüman Türk Başbakan Önerisi: Sevil Shhaideh », Posta,‎ (lire en ligne, consulté le 3 janvier 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]