Seul dans le noir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Seul dans le noir
Auteur Paul Auster
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Man in the Dark
Éditeur Henry Holt & Company
Lieu de parution New York
Date de parution
ISBN 978-0-571-24076-0
Version française
Traducteur Christine Le Bœuf
Éditeur Actes Sud
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 324
ISBN 978-2-74278-046-4
Chronologie

Seul dans le noir (titre original en anglais : Man in the Dark) est un roman de Paul Auster publié en (janvier 2009 en France).

Résumé[modifier | modifier le code]

August Brill est un critique littéraire, âgé de 72 ans, qui a survécu à la mort de son épouse et vit chez sa fille, récemment divorcée, en compagnie de sa petite-fille, dont l'ami a été tué lors de la guerre d'Irak. Seul dans le noir, incapable de s'endormir, il invente l'histoire d'Owen Brick, qui se réveille un jour dans un trou dont il ne peut sortir seul, vêtu d'un uniforme. Les États-Unis sont en pleine guerre civile, une guerre de sécession. Le pays n'a jamais entendu parler des attentats du 11 septembre ni de la guerre d'Irak.

Paul Auster passe d'un récit à l'autre : les souvenirs douloureux du vieil homme insomniaque, devenu infirme à la suite d'un accident de voiture ; ses discussions avec sa petite-fille, qui a abandonné ses études de cinéma à la suite de la mort de son ami, et avec laquelle il passe ses journées à regarder des films puis à en évoquer les épisodes marquants ; l'histoire d'Owen Brick, qu'il invente pour chasser ses souvenirs, et dans laquelle il joue lui-même un rôle.

Liens externes[modifier | modifier le code]