Sethlans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la mythologie image illustrant les Étrusques
Cet article est une ébauche concernant la mythologie et les Étrusques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sethlans est le dieu étrusque du feu, l'équivalent du dieu romain Vulcain et grec Héphaistos.

Description[modifier | modifier le code]

Dieu protecteur des forgerons, il est représenté avec le marteau, la tenaille et la pince de forgeron ainsi que le pileus, le chapeau conique qu'il porte.

Le fait que son nom n'apparaît pas sur le bronze du foie de Plaisance, dont les différents secteurs sont attribués aux divinités pour la divination par l'haruspice, semble être une curieuse omission[1]. On a évoqué la possibilité que le Velchans qui apparaît dans la case 34 de l'objet sous la forme « lvsl/velch » soit un doublet de Sethlans, sans qu'il en existe une preuve formelle[2].

Culte[modifier | modifier le code]

Il n'existe pas de traces archéologiques d'un culte à Sethlans. Néanmoins, comme Populonia, dont la richesse reposait sur la métallurgie, a émis des pièces de monnaie portant une représentation de cette divinité, il n'est pas exclu qu'un culte lui ait été rendu dans cette cité[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae (LIMC), Artemis Verlag, 1981-1999, v. IV, 1
  • * Jean-René Jannot, Devins, dieux et démons : Regards sur la religion de l'Etrurie antique, Picard, coll. « Antiqua »,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. HJ Rose, The Cult of Volkanus à Rome,The Journal of Roman Studies23 '(1933:46 -- 63) p. 49
  2. Jannot 1998, p. 161
  3. Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae, volume IV, 1, p. 654