Sesame Credit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sesame Credit est un système d'évaluation du crédit social individuel développé par Ant Financial Services Group, filiale du groupe chinois Alibaba et associé du gouvernement chinois.

Principe[modifier | modifier le code]

Il utilise les données de Alibaba afin de calculer le score du consommateur, utilisé pour classer les citoyens sur la base d'une variété de facteurs[1], comme la loyauté envers le gouvernement chinois et la fidélité aux marques chinoises, à partir de ses interactions sur les médias sociaux et des achats effectués en ligne[2].

Avoir un score élevé permet un accès plus facile à des prêts, simplifie l'accès à l'emploi et donne priorité lors de démarches administratives[3]. Un faible score, ou le fait d'être associé à quelqu'un avec un score faible peut avoir une série de conséquences négatives : la baisse de la vitesse de l'internet, l'accès plus difficile à des offres d'emploi, des prêts ou des démarches administratives[4],[5],[6]. Le système a été dénoncé comme un outil de surveillance de masse et de conformisme par des organisations spécialisées dans les droits de la personne[7],[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mara Hvistendahl, « In China, a Three-Digit Score Could Dictate Your Place in Society », Wired,‎ (ISSN 1059-1028, lire en ligne, consulté le 22 janvier 2019)
  2. Pascal Hérard, « Chine : "Sesame Credit", la clef du contrôle social ? », TV5MONDE,‎ (lire en ligne, consulté le 3 janvier 2018)
  3. Eric Meyer, « Le Big Brother chinois rêve de noter l'ensemble de ses citoyens », Tribune de Genève,‎ (lire en ligne, consulté le 14 mars 2018)
  4. « China's Lenders Want to Check Your Social Media », sur Bloomberg.com, (consulté le 15 décembre 2017)
  5. W. S. J. Staff, « China’s ‘Social Credit’ System: Turning Big Data Into Mass Surveillance », sur Blogs.wsj.com, (consulté le 15 décembre 2017)
  6. « China might use data to create a score for each citizen based on how trustworthy they are », Business Insider (consulté le 15 décembre 2017)
  7. « The Social Credit System in China Is Another Way to Control Its Citizens - Vision Times », sur Visiontimes.com (consulté le 15 décembre 2017)
  8. « China’s Nightmarish Citizen Scores Are a Warning For Americans », sur Aclu.org (consulté le 15 décembre 2017)

Article connexe[modifier | modifier le code]