Servitude (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Servitude.
Servitude
Série
Scénario Fabrice David
Dessin Éric Bourgier
Couleurs Éric Bourgier
Genre(s) fantastique

Pays Drapeau de la France France
Langue originale français
Éditeur Soleil
Nb. d’albums 4

Servitude est une série de bande dessinée de type fantastique, écrite par Fabrice David, dessinée et mise en couleur par Éric Bourgier. Elle raconte l'histoire d'un monde imaginaire peuplé d'humains et de créatures magiques tels que les dragons. Le second tome comporte ainsi un lexique décrivant les termes et l'organisation sociale des Drekkars.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Nous sommes dans un monde de magie dont la magie disparaît, dans un vaste royaume appelé le royaume des Fils de la Terre.

Autrefois existaient dans ce monde des races extrêmement puissantes, qu'on appelaient simplement les « Puissances », les Géants, les Dragons, les Anges, les Fées et les Sirènes. Quand naquirent les Hommes, ces êtres s'approchèrent de leurs dirigeants pour les guider et se mêler à eux. Le royaume des Fils de la Terre fût construit par les Géants et les Hommes, certains d'entre eux furent contactés par les Dragons et devinrent leur serviteur, le peuple Drekkar, d'autres suivirent les Anges et devinrent les Iccrins. Quand aux Sirènes et aux Fées, elles n'eurent pas d'hommes pour les suivre, le peuple restant décidant de rejeter le joug des Puissances pour rester indépendant dans les déserts du sud, se nommant Riddrak.

Plus de cinq siècles avant l'histoire de la série, Afénor, roi des Fils de la Terre, fût trahit par Brégor, son cadet, attiré par les Dragons et qui guida son peuple vers le sud dans une cité cachée sous terre ou ils devinrent les Drekkars, qu'Afénor affronta. Il périt, avec un grand nombre de Géants, et le Royaume des Fils de la Terre fût ensuite divisé entre les descendants des trois fils d'Afénor, Vériel régna sur l'est, Anorœr sur l'ouest, et Arkanor sur le sud, chacun de leur territoire prenant le nom de son fondateur et chacun d'entre eux se considérant comme un prince.

Finalement, Garantiel, prince d'Anorœr, parvint a réunifier en un seul royaume le vaste territoire des Fils de la Terre et les trois grandes provinces. Pendant trente ans, la paix régna sur le royaume, malgré l'hostilité des seigneurs de la province de Vériel qui enviaient le trône de Garantiel, se disant supérieures car leur ancêtre avait été roi après la mort d'Afénor de par son droit d'aînesse, et malgré l'affaiblissement de la noblesse dont le sang des Géants disparaissait.

Dans le premier tome, les choses se précipitent. Soutenus par de mystérieux alliés, dont les Drekkars qui n'étaient pas réapparus depuis des siècles et qui sont venus avec un de leurs précieux Dragons, le duc Othar d'Omel, frère cadet du Prince de Vériel qui décède dans l'album, fait sécession du royaume, poussant le roi Garantiel a rassemblé son armée pour affronter le nouveau prince de Vériel et ses alliés qui veulent s'emparer du royaume. Dans les premiers jours de la guerre civile, Tarquain d'Anorœr et Lérine d'Anorœr, les enfants du roi, sont assassinés, mettant fin a la lignée d'Anorœr. Kiriel, jeune maître d'arme anoblit par le roi qui l'avait marié à sa fille, est contacté par une mystérieuse femme nommée Filène d'Anar, qui veut convaincre le roi d'envoyer ses armées au sud ou résiderait le seul espoir des hommes.

Dans le second tome, on découvre la société des Drekkars. Vivant reclus au cœur de leur cité souterraine de Farkas, guidé par leur Empereur dragon, ils ont développés une société extrêmement codifiée et structurée en plusieurs castes, chacune étant dotées de tatouages rituels distinctifs. Ils ont également asservis de nombreux Riddraks, qui servent d'esclaves dans la cité. Mais des tensions couvent au sein de la ville, notamment à cause de la volonté de l'empereur d'envoyé des Drekkar à la surface pour des raisons qui ne sont pas expliquées au peuple, qui doute de son empereur.

Dans le troisième tome, la guerre civile du Royaume des Fils de la Terre s'achève après une terrible bataille, le royaume est brisé et les deux protagonistes principaux, Filène d'Anar et Kiriel, parviennent a monter dans un navire Iccrin pour échapper à la mort.

Dans le quatrième tome, on découvre la société des Iccrins, les adepte des Anges, ou des tensions couvent également.

Au fil des albums, on apprend que tous les protagonistes, Drekkars, fils de la terre et Iccrins, sont en réalité subtilement manipulés par les adeptes d'un être à la puissance millénaire, l'être qui donna autrefois vie aux Puissances et vit ses enfants, les Hommes, tombés dans la Servitude. Par le biais de ses agents, il manipule les événements pour provoquer le conflit entre les hommes et amener a leur affaiblissement en vue de son but final: exterminer tous les hommes qui ont été souillés par les Puissances.

Autour de la série[modifier | modifier le code]

Interviewé à propos de George R. R. Martin, Éric Bourgier déclare[1] :

« J’ai découvert tardivement les romans du Trône de fer et je dois dire qu’il a fait un truc très fort avec lequel nous n’avons pas la prétention de rivaliser, mais c’est vrai qu’il y a un esprit commun avec notre univers. »

Albums[modifier | modifier le code]

  1. Le Chant d’Anoroer () (ISBN 978-2849464229)
  2. Drekkars () (ISBN 978-2302002142)
  3. L’Adieu aux rois () (ISBN 978-2302018938)
  4. Iccrins () (ISBN 978-2302036321)
  5. Shalin (à paraître)

Éditeur[modifier | modifier le code]

  • Soleil : tomes 1 à 4 (première édition des tomes 1 à 4)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Servitude sur le site de l’éditeur
  • FargoBD sur le site du scénariste de Servitude, Fabrice David

Références[modifier | modifier le code]

  1. Vladimir Lecointre, « Les Rois maudits », Zoo, no 35,‎ , p. 12-13