Aller au contenu

Serviteur du peuple (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Serviteur du peuple
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo français de la série.
Type de série Feuilleton télévisé
Titre original Слуга народу
Translittération Slouha narodou
Genre comédie politique
Production Studio Kvartal 95
Acteurs principaux Volodymyr Zelensky
Stanislav Boklan
Yevhen Kochovy
Musique Dmytro Chourov
Pays d'origine Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Chaîne d'origine 1+1
Nb. de saisons 3
Nb. d'épisodes 51[1]
Durée 25 minutes
Diff. originale
Site web http://www.1plus1.ua/show/serialy/sluga-narodu-515755.html

Le comédien Volodymyr Zelensky en 2019.

Serviteur du peuple (en ukrainien : Слуга народу, Slouha narodou ; en russe : Слуга народа, Slouga naroda) est une série télévisée ukrainienne, de genre comique et politique, produite par Studio Kvartal-95. Comportant trois saisons, elle est diffusée entre 2015 et 2019 sur la chaîne de télévision ukrainienne 1+1.

La série raconte l'élection d'un professeur d'histoire devenu président de l'Ukraine. Le rôle principal du professeur, Vassili Goloborodko, est joué par Volodymyr Zelensky.

En 2018, devenu très populaire grâce à cette série, Zelensky fait son entrée dans la véritable scène politique ukrainienne avec le parti Serviteur du peuple. L’année suivante, bénéficiant du succès de la série et de son discours anti-élites, il remporte l’élection présidentielle face au chef de l’État sortant, Petro Porochenko.

Le travail sur la réalisation de la première saison de la série a débuté au printemps 2015 et s'est terminé à l'automne. Elle a été filmée à Kiev dans des lieux divers, allant de cours d'immeubles jusqu'à des centres commerciaux en passant par la résidence privée de l'ancien président ukrainien Viktor Ianoukovytch, Mejyhiria, et par le Centre d'exposition national de l'Ukraine. Parfois, le lieu du tournage changeait trois ou quatre fois sur une journée.

Au printemps 2016, le réalisateur de la série, Olexiï Kiriouchenko (uk), annonce le tournage du film Serviteur du peuple 2 sur la base du scénario de la deuxième saison de Serviteur du peuple. À partir de l'été 2016, le tournage a lieu dans plusieurs villes d'Ukraine[2],[3]. Dès la fin du long-métrage, il est convenu de créer 24 épisodes[4].

Première saison

[modifier | modifier le code]

Vassili Petrovitch Goloborodko, professeur d'histoire, est filmé à son insu par un de ses élèves : on le voit jurer et critiquer les autorités et la corruption. La vidéo passe sur YouTube et recueille un record d'audience. L'enseignant reçoit alors de l'argent par l'intermédiaire d'un financement participatif de ses étudiants et s'inscrit comme candidat à l'élection présidentielle ukrainienne. Son discours antisystème ayant conquis les électeurs, il est élu président. Issu de la société civile, il rompt avec le faste présidentiel et entreprend un grand ménage dans la classe politique en place. Mais son parcours est semé d'embûches. Il devra s'aider de ses amis pour essayer de vaincre un groupe d'oligarques corrompus prêts à tout pour s'enrichir et devenir plus puissants. De dangereux pièges lui seront tendus, saura-t-il tous les éviter ? Saura-t-il faire changer les choses ? Qu'à cela ne tienne, Vassili est parti pour un long chemin aussi humoristique qu'intéressant et aussi émouvant qu'excitant, qui lui permettra de combattre les vices de la population ukrainienne et de défendre ses valeurs.

Deuxième saison

[modifier | modifier le code]

La deuxième saison est une version longue du film de fiction long métrage. Le président Goloborodko démissionne de son poste après l'échec des réformes menées à la demande du FMI. Cette deuxième saison est consacrée aux tentatives de rendre l'amour de son pays au peuple par un programme électoral spectaculaire.

Troisième saison

[modifier | modifier le code]

La troisième saison de la série commence en 2049 à l'université de Kiev. Les étudiants ne comprennent pas pourquoi on leur impose d'étudier l'histoire de l'Ukraine de 2019 à 2023. Après la victoire de Sourikov à l'élection présidentielle, Goloborodko est arrêté et envoyé en prison. Son équipe tente d'obtenir son amnistie et de rétablir l'intégrité territoriale de l'Ukraine. Le pays va mal après les mandats présidentiels des usurpateurs, soit un homme d'affaires et une femme populiste, respectivement des décalques assumés de Petro Porochenko et Ioulia Tymochenko[5],[6].

Distribution

[modifier | modifier le code]
  • Volodymyr Zelensky : Vassili Petrovitch Goloborodko, professeur d'histoire puis Président de l'Ukraine
  • Stanislav Boklan : Iouri Ivanovitch Tchouïko, Premier Ministre
  • Yevhen Kochovy : Sergueï Viktorovitch Moukhine, acteur puis Ministre des Affaires étrangères
  • Olena Kravets : Olga Iourievna Michtchenko, ex-femme de Vassili et directrice de la Banque Centrale
  • Ioury Krapov (uk) : Mikhaïl Ivanovitch Sanine, Ministre des Finances
  • Mikhaïl Fatalov (uk) : Mika Tasounian « l'Arménien », chef des services secrets
  • Alexandre Pikalov (ru) : Ivan Andreïevitch Skorik, Ministre de la Défense
  • Vitalina Bibliv Mila sa femme.
  • Victor Saraïkine (ru) : Piotr Vassilievitch Goloborodko, père de Vassili
  • Nataliya Soumska (uk) : Maria Stefanovna Goloborodko, mère de Vassili
  • Katerina Kisten (uk) : Svetlana Petrovna Sakhno, sœur de Vassili
  • Valentyna Ishchenko : Bella Rudolfivna, secrétaire de Vassili
  • Olha Joukovtsova-Kyiachko (uk) : Oksana Skovoroda, secrétaire de Moukhine
  • Anna Kochmal (ru) : Natacha Sakhno, nièce de Vassili
  • Halyna Bezrouk (uk) (saison 1), Anastasia Tchepeliouk (Season 2) : Anna Mikhaïlovna, assistante du président, qui devient son amante et qui se révèle être à la solde des oligarques ennemis du président
  • George Povolotsky : Tolik, garde du corps de Vassili
  • Tetyana Petchonkina : Nina Tretyak, ancienne professeure de Vassili

Succès et candidature présidentielle de Zelensky

[modifier | modifier le code]

La comédie politique Serviteur du peuple est la série télévisée qui a eu le plus de succès à la télévision ukrainienne. Elle est en tête d'audience à la télévision pour tous les publics. Plus de 20 millions de téléspectateurs l'ont regardée.

Les trois épisodes de la troisième saison de la série sont diffusés juste avant le premier tour de l'élection présidentielle de 2019, où se présente Volodymyr Zelensky. Le directeur du Centre pour la démocratie et l'État de droit, l'avocat Taras Chevtchenko, explique pourquoi et dans quelle mesure la série sert la campagne de Zelensky[7].

Le Comité des électeurs d’Ukraine demande à l’acteur de payer pour la diffusion de la saison trois à titre de publicité électorale. Sur cette base, Zelensky est accusé de violation de la loi électorale[8].

Diffusion internationale

[modifier | modifier le code]

Entre 2015 et 2019, la série est diffusée sur la chaîne de télévision ukrainienne 1+1.

En Russie, la chaîne TNT ne diffuse que les trois premiers épisodes de la série en décembre 2019, avant de la retirer complètement[9].

La série est diffusée sur Netflix dans certains pays[10] (Canada, États-Unis, Suisse, Belgique, France).

En France, la première saison est visible sur arte.tv du [11] au [12],[13]. Le nombre de visionnage sur Arte augmenta fortement avec l'invasion russe en Ukraine à partir de février 2022[12]. Les deuxième et troisième saisons furent visibles du au , toujours sur arte.tv[14].

En Suisse, la première saison est disponible du au sur la plateforme PlayRTS[15].

En Belgique, la première saison est disponible depuis mars 2022 sur RTL play[16].

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. (uk) « Слуга народу » [archive du ], 1+1 (consulté le ).
  2. (uk) « Садовий дозволив знімати "Слугу народу-2" у Львові » [« Autorisation de tourner Serviteur du peuple 2 à Lviv »], depo Львів,‎ (consulté le ).
  3. (uk) « На зйомках "Слуги народу" торт влетів в поліцейську машину » [« En tournant le Serviteur du peuple le gâteau arrive sur la voiture de police »], http://ukranews.com, (consulté le ).
  4. (ru) Юлія Кацун, « Почему телезрители обожают «Слугу народа» и любят вывернуть «Мир наизнанку» » [« Pourquoi les téléspectateurs adorent Serviteur du peuple »] [archive du ], КП в Украине,‎ (consulté le ).
  5. « Volodymyr Zelensky, le clown qui voulait devenir président de l'Ukraine », sur France Info,
  6. Stéphane Siohan, « Zelensky, un président serial-populiste en Ukraine », Revue des Deux Mondes,‎ , p. 51 (lire en ligne)
  7. (uk) Taras Chevtchenko, « Чому серіал «Слуга народу» це агітація Зеленського » [« Pourquoi la série fait partie de la campagne électorale de Zelensky »], sur pravda.com.ua,‎ (consulté le ).
  8. (uk) « Зеленського змушують заплатити за «Слугу народу»: порушив закон » [« Zelensky doit payer pour Slouha narodou : il a enfreint la loi »], sur znaj.ua,‎ (consulté le ).
  9. « Le « Serviteur du peuple » ukrainien n’est pas le bienvenu en Russie », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. (en-US) « ‘Servant Of The People’ on Netflix: Before Volodymyr Zelensky Was At The Center Of The Trump Impeachment Scandal, He Was … A Comedian With A Sitcom?!? », sur Decider, (consulté le )
  11. Eleonore Eschemann, « ARTE dévoile un programme éclectique de séries pour 2022 », sur média+, (consulté le )
  12. a et b « La série humoristique avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky sur Arte.tv connaît un "regain d'intérêt" », sur France Info,
  13. « Serviteur du peuple (1/23) - Regarder la série / ARTE », sur ARTE (consulté le ).
  14. « «Serviteur du peuple» : la série avec Volodymyr Zelensky débarque à l’antenne sur Arte », sur leparisien.fr, (consulté le )
  15. « Serviteur du peuple - Play RTS » (consulté le )
  16. Kevin Dupont, « "Serviteur du peuple": la série de Zelensky aussi disponible en Belgique », sur moustique.be, (consulté le )

Liens externes

[modifier | modifier le code]