Service mobile d'urgence et de réanimation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Une structure mobile d'urgence et de réanimation, ou service mobile d'urgence et de réanimation bien souvent abrégé en SMUR, est un service hospitalier consistant en un ou plusieurs véhicules (appelés selon les pays et les catégories unité mobile hospitalière, véhicule radio-médicalisé…) destinés à apporter les soins d'aide médicale urgente en dehors de l'hôpital, bien souvent conjointement avec une ambulance. Ils peuvent également être appelés à effectuer des transports entre hôpitaux (transports secondaires) lorsqu'un patient nécessite des soins ou une surveillance médicale intensifs pendant son trajet. Ces véhicules sont munis de différentes manières selon les pays mais contiennent bien souvent au moins un médecin et un infirmier.

Le SMUR n'est pas à confondre avec le SAMU lorsque celui-ci existe dans certains pays.

Amérique[modifier | modifier le code]

Certains pays possèdent des SAMU et des SMUR (non hospitaliers mais dépendants de la santé publique des États) : Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Mexique, Paraguay. Les États-Unis et le Canada ne possèdent pas de SMUR mais par contre utilisent les MICU (mobile intensive care units) pour les transports privés et militaires.

Drapeau de la Belgique Belgique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : SMUR en Belgique.

Drapeau du Canada Canada[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Urgences-santé.

Drapeau de la France France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : SMUR en France.

Drapeau du Luxembourg Luxembourg[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Suisse Suisse[modifier | modifier le code]

En Suisse, chaque canton est équipé d'au moins un SMUR avec au moins une unité mobile hospitalière (UMH)[1]. Ils sont automatiquement engagés par la centrale d'appels sanitaires urgents (CASU, n°144) suivant les informations obtenues par l'opérateur de l'appelant ou ils peuvent être demandés en renfort par les ambulanciers eux-mêmes. Les SMUR sont généralement engagés sur une intervention dès le NACA 4 compris (« blessures et maladies graves pouvant évoluer vers un risque vital en l'absence de traitement hospitalier »). L'équipage d'une UMH de SMUR est composé d'un ambulancier ou d'un infirmier et d'un médecin. Les UMH s'autorégulent en s'appuyant sur leurs SMUR comme en Belgique.

Autres pays[modifier | modifier le code]

La grande majorité des pays européens possède des SMUR et des UTIM (Andorre, Allemagne, Autriche, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Danemark, Espagne, Finlande, Grèce, Hongrie, Italie, Malte, Monaco, Norvège, Pays baltes, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Russie, Slovaquie, Slovénie, Serbie, Suède, République tchèque…). De même, le Royaume-Uni est en train de se doter à Londres et à Glasgow de MICU avec des protocoles de rendez-vous des UMH avec les ambulances de base après avoir commencé il y a 30 ans à Belfast.

Du côté asiatique, la Chine est en train de se doter de SAMU et SMUR semblables aux européens en modernisant son ancien système.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Historiquement appelée « cardiomobile » à Genève.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]