Serveur de messagerie électronique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un serveur de messagerie électronique est un logiciel serveur de courrier électronique. Il a pour vocation de transférer les messages électroniques d'un serveur à un autre. Un utilisateur n'est jamais en contact direct avec ce serveur mais utilise soit un client de messagerie, soit une messagerie web, qui se charge de contacter le serveur pour envoyer ou recevoir les messages.

Les quatre étapes principales de l'acheminement d'un courrier électronique.

La plupart des serveurs de messagerie actuels disposent des fonctions d'envoi et de réception, mais elles sont indépendantes, et peuvent être dissociées physiquement.

Envoi[modifier | modifier le code]

L'envoi d'un courrier électronique de l'utilisateur au premier serveur de messagerie s'effectue généralement via le protocole SMTP. Ensuite ce serveur envoie le message au serveur du destinataire, cette fonction est appelée Mail Transfer Agent (MTA).

Pour combattre le spam, il est demandé à l'internaute de n'utiliser que le serveur SMTP de son fournisseur d'accès à Internet (FAI), et ce dernier bloque l'utilisation d'autres serveurs. Mais pour assurer la mobilité du client de messagerie (Mail User Agent ou MUA), certains FAI permettent d'utiliser leurs serveurs SMTP depuis n'importe quel point d'accès moyennant une authentification SMTP et ce généralement sur une connexion SSL/TLS.

Livraison[modifier | modifier le code]

La livraison d'un courrier électronique se déroule elle aussi en deux temps. Le serveur reçoit le message du serveur de l'expéditeur, il doit donc gérer des problèmes comme un disque plein ou une corruption de la boîte aux lettres et signaler au serveur expéditeur toute erreur dans la livraison. Il communique avec ce dernier par l'intermédiaire des canaux d'entrée/sortie standard ou à l'aide d'un protocole spécialisé comme LMTP. Cette fonction de livraison est appelée Mail Delivery Agent (MDA).

Finalement, lorsque le destinataire désire accéder à ses messages, il envoie une requête au serveur, qui en retour lui transmet ses messages, généralement via le protocole POP ou IMAP. La plupart des clients de messagerie peuvent être configurés de manière à interroger régulièrement le serveur de messagerie (par exemple toutes les 20 minutes), ce qui rend l'étape 3 de l'acheminement du courrier complètement transparente pour le destinataire.

Fonctionnalités supplémentaires[modifier | modifier le code]

Un serveur de messagerie électronique implémente généralement des fonctionnalités supplémentaires, telles l'élimination du spam et la désinfection des messages contenant un virus ou un ver.

Logiciels serveurs[modifier | modifier le code]

Voici quelques exemples de serveurs de messagerie parmi les plus connus.

Serveurs libres (SMTP uniquement)[modifier | modifier le code]

Serveurs libres (POP/IMAP uniquement)[modifier | modifier le code]

Serveurs libres (gestion complète SMTP + POP/IMAP)[modifier | modifier le code]

Serveurs propriétaires (gestion complète SMTP + POP/IMAP)[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]