Sertorius (Corneille)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Sertorius.

Sertorius est une pièce de théâtre tragique en cinq actes et en vers du dramaturge Pierre Corneille, créée pour le Théâtre du Marais de Paris le puis publiée en juillet de la même année. Dans le jugement du critique littéraire George Saintsbury, Sertorius est « l’une des pièces les plus fines de Corneille » ; de plus, « les personnages d’Aristie, de Viriate et de Sertorius lui-même (…) ne sont à surpasser ni en grandeur de pensée, ni en félicité de dessein, ni en justesse de langage »[1].

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Perpenna, lieutenant de Sertorius ; amoureux de Viriate
  • Aufide, compagnon de Perpenna qui le conseille de trahir Sertorius
  • Sertorius, commandant rebelle romain en Espagne ; amoureux de Viriate
  • Aristie, femme répudiée de Pompée qui veut épouser Sertorius pour raisons d’état ; toujours amoureuse de Pompée
  • Viriate, fille et héritière de Viriatus qui veut épouser Sertorius
  • Thamire, compagne de Viriate
  • Pompée, général romain
  • Arcas, messager venu de Rome à Aristie (c’est l’affranchi du frère d’Aristie)
  • Celsus, un officier de Pompée

Citation[modifier | modifier le code]

« On a peine à haïr ce qu'on a bien aimé
Et le feu mal éteint est bientôt rallumé. »

— (Acte I, scène 3)

« Je n'appelle plus Rome un enclos de murailles
Que ses proscriptions comblent de funérailles :
Ces murs, dont le destin fut autrefois si beau,
N'en sont que la prison, ou plutôt le tombeau ;
Mais pour revivre ailleurs dans sa première force,
Avec les faux Romains elle a fait plein divorce ;
Et comme autour de moi j'ai tous ses vrais appuis,
Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis. »

— (Acte III, Scène 1)

« Il est beau de tenter des choses inouïes,
Dût-on voir par l’effet ses volontés trahies. »

— (Acte IV, scène 2)

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :