Serin malais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chrysocorythus estherae

Description de cette image, également commentée ci-après

Serin malais

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Fringillidae

Genre

Chrysocorythus
Wolters, 1967

Nom binominal

Chrysocorythus estherae
(Finsch, 1902)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Serin malais (Chrysocorythus estherae, anciennement Serinus estherae) est une espèce de passereaux appartenant à la famille des Fringillidae. C'est la seule espèce du genre Chrysocorythus.

Distribution[modifier | modifier le code]

Sumatra, Java, Sulawesi, Phillipines.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence (version 3.3, 2013) du Congrès ornithologique international (ordre phylogénique) :

  • C. e. vanderbilti (Meyer de Schauensee, 1939) : (en synonymie de S. e. ripleyi Chasen, 1939) nord-ouest de Sumatra (Gunung Leuser National Park).
  • C. e. estherae Finsch, 1902 : ouest de Java. La plupart des observations récentes proviennent de Cibodas-Gunung Gede Nature Reserve.
  • C. e. chaseni (Kinzelbach, Dickinson & Somadikarta, 2009) (remplace S. e. orientalis Chasen, 1940) : est de Java (montagnes Tengger).
  • C. e. renatae (Schuchmann & Wolters, 1982) : centre-sud-ouest de Sulawesi (Gunung Rantekombola).
  • C. e. mindanensis (Ripley & Rabor, 1961) : monts Apo et Katanglad à Mindanao, Philippines. C’est la sous-espèce la plus différenciée, Ripley & Rabor l’avaient d’ailleurs décrite comme espèce distincte.

Forme orange : parc national de Lore Lindu, centre-nord de Sulawesi (à l’ouest du lac Poso). Cette forme n’a pas encore été décrite mais le mâle et la femelle sont illustrés, photos à l’appui, par Ottaviani (2011).

Habitat[modifier | modifier le code]

Le serin malais est inféodé aux zones herbeuses parsemées d’arbrisseaux à 2300 m sur le mont Rantekombola à Sulawesi, aux forêts de montagnes dominées par des Agathis dans le parc national de Lore Lindu à Sulawesi, à la cime des grands arbres des forêts pluviales de montagnes dans l’ouest de Java et aux arbrisseaux d’éricacées d’altitude sur le mont Katanglad à Mindanao. La photo d’habitat (in Ottaviani 2011), prise dans le parc national de Lore Lindu, montre un biotope d’altitude plutôt ouvert et composé d’arbustes, d’arbrisseaux et de buissons donnant sur des arbres plus grands mais non sur la forêt dense.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Depuis les observations très anciennes de Barthels (1904), aucune autre information n’est venue étayer l’alimentation de cette espèce, les guides d’identification donnant toujours des renseignements très généralistes. D’autres plantes ont été rapportées, photos à l’appui, par Ottaviani (2011) comme des fleurs d’un Pletranthus ou de Pogostemon heyeanus, lamiacée et des graines de Lagerstroemia flos-reginae ou L. speciosa, lythracée.

Mœurs[modifier | modifier le code]

Selon Clement (1990), l’ensemble des données mentionne que le serin malais se tient généralement seul ou en petits groupes jusqu’à huit individus. Timide et effacé, il passe de longs moments posé sur le sol ou perché dans des buissons bas. Son vol est rapide et typiquement ondulant.

Voix[modifier | modifier le code]

L’appel est une note gazouillée métallique et monotone (Bishop & King 1986) et le chant en vol est un bref tintement rappelant celui du zostérops à calotte noire Zosterops atricapilla (Meyer de Schauensee & Ripley 1940).

Nidification[modifier | modifier le code]

Elle est totalement inconnue.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Barthels, M. (1904). Eine neue Finschart von Java. Journ. Orn. 52: 123-125.
  • Bishop, K. D. & King, B. (1986). The Sunda Serin Serinus estherae in Sulawesi. Kikula 2: 90-92.
  • Clement, P. (1990). Little-known Oriental Bird, Mountain Serin. Bull. Oriental Bird Club 12: 27-32.
  • Meyer de Schauensee, R. & Ripley, S. D. (1940). Zoological results of the Vanderbilt Sumatra Expedition 1936-1939. Part 1, birds of Atjah. Proc. Acad. Nat. Sci. Philadelphia 111: 328-368.
  • Ottaviani, M. (2011). Monographie des Fringilles (carduélinés) – Histoire Naturelle et photographies, volume 3. Editions Prin, Ingré, France, 320 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :