Sergueï Sergueïevitch Bodrov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bodrov.
Sergueï Sergueïevitch Bodrov
Sergei Bodrov juunior.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Père
Autres informations
Distinctions

Sergueï Sergueïevitch Bodrov (en russe : Сергей Сергеевич Бодров) est un acteur russe, né le à Moscou, mort dans une avalanche le en Ossétie du Nord[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du réalisateur Sergueï Bodrov, Sergueï Bodrov après ses études secondaires au lycée spécialisé dans l'enseignement de la langue française, intègre la faculté d'histoire de l'Université d'État de Moscou (1989-1994). Diplômé avec mention très bien il poursuit son parcours académique afin d'obtenir le titre de candidat des sciences (qui équivaut à un PhD), qu'il obtiendra en 1998 après avoir soutenu une thèse portant sur la Renaissance italienne (sous la tutelle du professeur Victor Grachtchenkov).

Après quelques brèves apparitions devant la caméra dans les films de son père, il se révèle véritablement dans Le Prisonnier du Caucase (1996), un film d'aventure traitant de la première guerre de Tchétchénie, où il joue aux côtés d'Oleg Menchikov déjà célèbre. Sa performance sera récompensée par un Globe de cristal au Festival international du film de Karlovy Vary en 1996 et un Nika du meilleur acteur et le Prix d'État de la Fédération de Russie en 1997. Il connaît également un grand succès par ses rôles principaux dans Le Frère (1997) et Le Frère 2 (2000), dont l'action se déroule dans le milieu du crime organisé russe à Saint-Pétersbourg et à Chicago[1],[2],[3]. Ces films sont parmi les rares à avoir marqué le cinéma de la période post-soviétique.

Sergueï Bodrov fait ses débuts d'animateur de télévision dans l'émission destinée à la jeunesse Marathon-15. En 1996-1999, il coprésente Vzgliad («Взгляд») le magazine d'information de Pierviy Kanal en direct, très populaire pendant la période juste après l'éclatement de l'URSS.

Il apparaît également dans Est-Ouest (1999) et Le Baiser de l'ours (2002). Pour son rôle dans Voyna (2002), il reçoit un Nika du meilleur acteur dans un second rôle.

En 2001, il anime la première saison de l'émission de téléréalité Dernier héros diffusée sur Pierviy Kanal, équivalent de l'émission américaine Survivor dont le tournage se déroule sur l'île de Bocas del Toro dans la mer des Caraïbes, au nord-ouest du Panama[4]. La même année, Les Sœurs - sa première réalisation - reçoit le grand-prix pour le meilleur début cinématographique au festival national Kinotavr et sera projetée entre autres à la 58e Mostra de Venise[5].

Le 20 septembre 2002, âgé de 30 ans et alors qu'il dirige le tournage de son second long métrage Le Messager au glacier de Kolka (Ossétie du Nord), Sergueï Bodrov meurt dans une avalanche qui causa la mort de 125 personnes[6],[7],[8].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Année Titre Titre original Le rôle de
1986 Je te déteste Я тебя ненавижу un garçon dans un club équestre
1989 SERS СЭР prisonnier
1992 Roi blanc, reine rouge Белый король, красная королева le facteur
1996 Le Prisonnier du Caucase Кавказский пленник Ivan Jyline
1997 Le Frère Брат Danila Bagrov
1998 The Stringer Стрингер Vadik
1999 Est-Ouest Восток - Запад Sacha Vassiliev
2000 Le Frère 2 Брат 2 Danila Bagrov
2001 The Quickie Давай сделаем это по-быстрому Dima
2001 Les sœurs Сёстры Réalisé par, Scénariste, Danila Bagrov[9],[10]
2002 Voïna Война capitaine Medvedev
2002 Le Baiser de l'ours Медвежий поцелуй Micha
2002 Connecté (non terminé) Связной Réalisé par, Scénariste, éboueur Alexey Semyonov
2008 Morphine Морфий Scénariste

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)Tatiana Smorodinskaya, Karen Evans-Romaine, Helena Goscilo, Encyclopedia of Contemporary Russian Culture, Routledge, (ISBN 9780415320948, lire en ligne), p. 78
  2. a et b (en)Birgit Beumers, A Companion to Russian Cinema, John Wiley & Sons, (ISBN 9781118412763, lire en ligne), p. 129
  3. (en)Stephen Hutchings, Russia and its Other(s) on Film: Screening Intercultural Dialogue, Springer, (ISBN 9780230582781, lire en ligne), p. 18
  4. (ru) « Сергей Бодров: Тяжело плыть в лодке под тропическим ливнем. Ведущий «Последнего героя» - о том, как ему живется на тропическом острове », sur kp.ru,‎ (consulté le 24 avril 2017)
  5. (it)Tutto sulla 58a Mostra del Cinema di Venezia. Tutti i film della 58a Mostra Internazionale des cinema di Venezia , i registi, le sezioni, ... di Adele de Gennaro e Monica Scatena
  6. « Avalanche meurtrière dans le Caucase russe », sur liberation.fr, (consulté le 24 avril 2017)
  7. (en) Michael Wines, « Rising Star Lost in Russia's Latest Disaster », sur nytimes.com, (consulté le 23 avril 2017)
  8. (en)Suzanne Garbe, The Worst Avalanches of All Time, Capstone, (ISBN 9781429684170, lire en ligne), p. 8
  9. Интервью Сергея Бодрова.
  10. Сергей Бодров-младший в программе Леонида Парфенова «Герой дня» (10.05.2001)

Liens externes[modifier | modifier le code]