Serge Noël (poète)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Serge Noël.
Serge Noël
Naissance
Ixelles, Drapeau de la Belgique Belgique
Auteur
Genres

Serge Noël est un poète et romancier belge, né le 23 septembre 1956.

"Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d'autre." Paul Eluard

Il a publié quatorze recueils de poèmes et quatre romans entre 1979 et 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Militant de gauche radical, pacifiste, féministe et antiraciste depuis l'âge de 14 ans, il est passé par l'extrême-gauche maoïste dans les années 1970 puis au Parti communiste, dont il a été membre du bureau politique, dans les années 1990. Il est parmi les membres fondateurs du Mouvement VEGA. En 2016 il adhère au PTB.

Activiste lycéen, Serge Noël manifeste contre les centres de redressement à Brasschaat, contre la suppression des sursis militaires, en Belgique et en France, contre la guerre au Vietnam, contre l'occupation israélienne en Palestine, contre l'installation de missiles nucléaires en Europe, contre le coup d'Etat de Pinochet au Chili, qui sera sa première vraie prise de conscience de l'âpreté de la lutte politique.

À la fin de ses études secondaires, Serge Noël s'inscrit à l'Institut supérieur d'études sociales de l'Etat, où il anime une grève étudiante pour la réforme du règlement intérieur de l'établissement.

Dans les années 1980, Serge Noël fonde le groupe « Tout un poème », avec plusieurs amis poètes et le soutien de l'écrivain Albert Ayguesparse, à qui il rendra visite régulièrement pendant vingt ans, dans sa petite maison de la rue Marconi, à Bruxelles. Le groupe organise de nombreuses actions et récitals poétiques, ainsi qu'une grande soirée, à l'ULB, pour la libération du poète marocain Abellatif Lâabi, alors en prison.

Journaliste, il a participé à l'aventure du journal POUR en 1981, et a contribué à plusieurs revues et journaux dont le Drapeau Rouge, Revue et Corrigée, MRAX Info, Marginales, Points critiques, Fram, Mouvements, Commune, Oxygène, Rock t'is Town, Alternative Libertaire, Revue Bâtarde, On peut se permettre - revue poétique et graphique, etc.

En 1989, Serge Noël coordonne l'association SOS Racisme-Belgique, qu'il quitte à la suite d'un différend avec SOS Racisme-France sur le Moyen-Orient (il réclamait, en accord avec la base en Belgique, un soutien plus clair aux positions de l'OLP).

De profession et depuis 35 ans, il est éducateur de rue, en maison de jeunes, dans des centres d'accueil pour mineurs migrants non accompagnés, dans des écoles. En 2001, il crée une maison de jeunes, agréée par la Communauté française en 2005, dans le cadre de l'association "Interpôle - Le Chant des Rues", dans les quartiers populaires du centre de Bruxelles. Aujourd'hui, il anime des ateliers d'écriture aboutissant à la publication d'ouvrages collectifs avec des publics de tous âges et de toutes cultures, donne des cours de français pour les primo-arrivants et supervise l'équipe de la maison des jeunes, pour la même association.

En 2005, à la suite d'une terrible campagne de répression contre les migrants subsahariens au Maroc, Serge Noël crée « SOS Migrants », qu'il anime, à Bruxelles, et contribue à la création du "Conseil des Migrants subsahariens du Maroc", à Rabat.


En 2016, dans le cadre de son engagement pour les droits des migrants, Serge Noël participe à la fondation du bimestriel "Journal des Sans-papiers", dont il anime, avec deux amis journalistes, les ateliers d'écriture.

Il est membre fondateur du collectif "D'accord de ne pas être d'accord", pour la défense de la laïcité et du vivre ensemble.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le violon-loup, poème, chez l’auteur, 1979.
  • Dormir, poèmes, Éditions André De Rache, 1981.
  • Al Majnûn, poèmes, Éditions du 22 mars, 1985.
  • Voyage à Auschwitz, poème, Éditions Turbulences, 1998.
  • Enfants grimaciers, poèmes, Éditions de la Longue Vue, 1998.
  • Je suis la plus petite place Tien Anmen du monde, poèmes, Éditions LUX, 1999.
  • Mémorial des morts sans tombeau, coécriture des mémoires d’une survivante d’Auschwitz, avec Maryla Michalowski-Dyamant, Éditions d’Lëtzebuerger Land, 2000.
  • Reconstruisons notre chant d’amour et de guerre, poèmes, Éditions Le Chant des Rues, 2004.
  • Passer le temps ou lui casser la gueule, poèmes, Éditions Maelström, 2005.
  • Journal d’un homme seul, roman, Éditions Biliki, 2006 (réédité en 2009).
  • Un communiqué du ministère de la nuit, poèmes, Éditions Biliki, 2006.
  • Un flic ordinaire, roman, Éditions Cylibris – Paris, 2007.
  • Le Fils du Père Noël, poèmes, Éditions Maelström, 2007.
  • La Passe magique, poèmes, Éditions L’Arbre à paroles, 2011.
  • Exil de nos ivresses, poèmes, Éditions Maelström, 2011.
  • La beauté des blessures, poème, Éditions Maelström, 2012.
  • Aux premières heures d'un jour nouveau, roman, Éditions Maelström, 2013.
  • Danser avec le diable, roman, Editions Gaies et Lesbiennes, Paris, 2014.
  • A la limite du prince charmant, poèmes, Editions l'Arbre à paroles, 2018.

En préparation[modifier | modifier le code]

  • Les vrais éléphants clairs traverseront les fenêtres du matin, poèmes politiques.
  • La clé des chants, poèmes.

Coordination d’ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • Bruxelles/Tanger – enfants des rues, livre/CD/DVD, coédition Le Chant des Rues / Biliki, 2006.
  • Paroles d’exils – 200 témoignages de migrants entre l’Afrique et l’Europe, coédition Le Chant des Rues / Biliki, 2007.
  • Trois planètes, une ville, livre/DVD – rencontre et dialogues entre trois publics d’âge et de culture différents à Bruxelles, coédition Le Chant des Rues / Biliki, 2009.
  • J'ai deux amours, ouvrage collectif - 6 récits de vie, avec interview et mots clés, sur la double identité, éditions Le Chant des Rues, 2012.
  • Classe de oufs!, ateliers de poésie avec les enfants des 5èmes primaires de l'École de l'Enfant Jésus, à Bruxelles, éditions Le Chant des Rues, 2013.
  • Des intégrations, recueil de poèmes collectif, avec quatre jeunes auteurs d'origine africaine, éditions Le Chant des Rues, 2014.
  • Visages humains, vingt-cinq parcours de migrants aujourd'hui en Belgique, éditions Le Chant des Rues, 2015.

Récompenses[modifier | modifier le code]

En 1981, Serge Noël a reçu le Prix George Lockem de l'Académie de Langue et de Littérature françaises de Belgique, pour son recueil de poèmes "Dormir".

En 2001, il a été lauréat (1er et 5e Prix) du Concours de poésie du Cercle de Philosophie et Lettres et de la Commission culturelle de l’Université libre de Bruxelles.

En 2007, il a reçu le Premier Prix Jeunesse Education permanente de la Fédération Wallonie/Bruxelles, pour l'ouvrage collectif "Bruxelles/Tanger, enfants des rues".

Il a été choisi "Prix Gros sel" pour son recueil "Exil de nos ivresses" en 2012.

Articles connexes[modifier | modifier le code]