Serge Lemoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Serge Lemoyne.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lemoine.

Serge Lemoine est un historien de l'art français né à Laon le 8 mars 1943.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires aux lycées de Tourcoing, Arras et Dijon, Serge Lemoine obtient une licence en histoire et géographie à l'université de Dijon et un doctorat d'État en histoire de l'art. Spécialiste de l'art abstrait, et particulièrement de l'abstraction géométrique, il est successivement assistant (1969-1978), maître assistant (1978-1984), maître de conférences (1984-1986) à la faculté des sciences humaines de Dijon et professeur à l'École du Louvre (1981-1988) - où il crée la chaire d'Art du XXe siècle[1] - et chargé de cours à l'Université Paris IV - Sorbonne (1983-1986). Il est parallèlement délégué à la création artistique pour la région de Bourgogne (1969-1981).

En 1986, il est nommé directeur du Musée de Grenoble, fonction qu'il occupe jusqu'en 2001. Professeur à l'université Paris IV-Sorbonne en 1999, il est appelé à assurer la présidence du Musée d'Orsay (2001[2]-2008[3],[4],[5]). Il revendique une liberté de développement pour le musée et se montre extrêmement critique envers la Réunion des musées nationaux, disant notamment : « La RMN est un reste du système ancien. [Elle] n’a plus de raison d’être. Et il serait absurde aujourd’hui de lui rattacher les musées qui sont toujours des « services à compétence nationale » : il ne s’agit pas du tout de la même logique. Quant à ses activités commerciales, avec ses librairies et ses boutiques, la RMN est aujourd’hui uniquement préoccupée de réaliser des bénéfices financiers, oubliant quels devraient être ses objectifs en termes de formation et d’éducation »[6].

Cependant, les relations entre Serge Lemoine et la Rmn-Grand Palais se sont depuis bien apaisées comme le prouve leur collaboration autour de l'exposition "Dynamo" qui se tiendra au Grand Palais à Paris au printemps 2013 et dont il assure le commissariat[7],[8].

Atteint par la limite d'âge en mars 2008, il devient conseiller de la maison de ventes Artcurial Briest - Poulain - F. Tajan[9].

Il a été promu commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres en 2005[10] et officier de la Légion d'honneur en 2008[11].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Art constructif, Centre Georges Pompidou-Ircam, 1995
  • François Morellet, Flammarion, 1996
  • Pierrette Bloch, avec Lucile Encrevé, Réunion des Musées Nationaux, 1999
  • Collection du musée de Grenoble, avec Jean-Pierre Changeux, Réunion des Musées Nationaux, 1999
  • Bissière, avec W.Lewino et J.-F. Jaeger, Ides et Calendes, Neuchâtel, 2000
  • Art concret, Réunion des Musées Nationaux, 2000
  • L'Art dans le paysage du tramway d'Orléans, Réunion des Musées Nationaux, 2002
  • De Puvis de Chavannes à Matisse et Picasso, Flammarion, 2002
  • Dada, Hazan, 2005
  • Art moderne et contemporain (dir.), Larousse, 2006
  • Jules Bastien-Lepage, Nicolas Chaudun, 2007
  • Le mystère et l'éclat. Pastels du musée d'Orsay, Réunion des Musées nationaux, 2008
  • Mondrian et De Stijl, Hazan, 2010
  • Jean-Pierre Pincemin, Gourcuff Gradenigo, 2011
  • Alexandre Rodtchenko, Centre National De La Photographie, 2011
  • Imi Knoebel à Notre-Dame de Reims, avec Laurent Innocenzi et Jonathan Truillet, Ereme, 2012
  • Caillebotte à Yerres, au temps de l'impressionnisme, avec Dominique Lobstein, Flammarion, 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Valérie Duponchelle, Serge Lemoine, l'homme-musée, Le Figaro, 6 mars 2008 [1]
  2. Décret du 26 novembre 2001 portant nomination du directeur du musée d'Orsay.
  3. Décret du 26 mai 2004 portant nomination du président de l'Etablissement public du musée d'Orsay.
  4. Décret du 5 juillet 2007 portant nomination du président de l'Etablissement public du musée d'Orsay - M. Lemoine (Serge).
  5. Décret du 28 janvier 2008 portant nomination du président de l'Etablissement public du musée d'Orsay - M. Cogeval (Guy).
  6. "Serge Lemoine : « La RMN n’a plus de raison d’être »", Le Journal des Arts, no 277 - 14 mars 2008
  7. http://www.moreeuw.com/histoire-art/lumineux-dynamique-grand-palais.htm
  8. http://www.evene.fr/culture/agenda/lumineux-dynamique-1787638.php
  9. Artcurial : communiqué du 13 octobre 2008
  10. Fiche du Journal de l'art
  11. Décret du 11 juillet 2008 publié au JORF du 13 juillet 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]