Serge Kassi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Serges Kassy
Surnom Sergent
Naissance
Treichville (Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire)

Serges Kassy est un chanteur de reggae ivoirien né en à Treichville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aîné d’une grande famille, Serges Kassy est né en 1962 à Treichville, un des quartiers d’Abidjan (Côte d’Ivoire). Il est surnommé familièrement « Sergent » (par euphonie avec Serges).

En 1980, alors étudiant, Serges Kassy crée un groupe, les Roots et fait sa première apparition comme auteur interprète. Entre 1980 et 1989, il participe à des concours nationaux de musique organisés par la radio et la télévision ivoirienne : Radio Vacances, Vacances Culture et Podium.

En 1990, il enregistre son premier album, I’m proud grâce auquel et Serges Kassy s’impose comme l’idole des jeunes[réf. nécessaire]. Vendu à plus de 100 000 exemplaires en Côte d’Ivoire et hors vente du marché parallèle qu’on estime à plus de 300 000 exemplaires, cet album sera l’une des meilleures ventes de l’histoire du pays[réf. nécessaire]. Lauréat du meilleur clip africain avec John Bri aux African Awards en 1990, Serges Kassy mettra successivement sur le marché Cabri mort, Jésus, Mougou man et Au nom de Dieu qui connaîtront des succès sur le marché discographique. A l’image de Burning Spear, Peter Tosh et Bob Marley, il accorde au message une place prépondérante, chante la cause du peuple noir, ses détresses, ses interrogations, ses espoirs et ses révoltes. I’m proud, Sécurité Sociale, Liberté, Payez vos impôts, Min révolté, Au secours sont ancrés dans la réalité sociale africaine.

Dès 2002, il s'engage pour revendiquer la souveraineté de la Côte d'Ivoire aux côtés de Charles Blé Goudé[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1990 : I’m proud
  • 1993 : Cabri mort
  • 1995 : Live Masa "Marché des Ars et spectacle Africain"
  • 1997 : Jesus
  • 1999 : Live canada
  • 2000 : Mougouman
  • 2003 : Au nom de Dieu
  • 2007 : Best of
  • 2012 : Single c’est vous

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Serge kassy - Interview exclusive : Après deux ans d’exil », sur abidjan.net, (consulté le 3 juin 2016).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gilbert Toppe, Communication politique et développement en Côte d'Ivoire, L'Harmattan, 2010, p. 156