Serge Girard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Serge Girard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (63 ans)
Nationalité
Activité

Serge Girard est un coureur français né le 25 octobre 1953[1].

Conseiller financier de son métier, il relève le défi de traverser tous les continents en courant, sans un seul jour de repos sur chaque traversée, à raison de 70 km par jour, pour 10 heures de course quotidienne[2].

Accomplissements[modifier | modifier le code]

En 1997, il traverse les États-Unis entre New York et Los Angeles, soit 4 597 km en près de 53 jours[3],[4]. En 1999, il relie Perth à Sydney en Australie, soit 3 755 km en près de 47 jours[5]. C'est l’Amérique du Sud en 2001 entre Lima et Rio de Janeiro (5 235 km en 73 jours[3],[4]) et l’Afrique en 2003 entre Dakar et Le Caire, soit 8 295 km en 123 jours[5]. Le 5 septembre 2006, il achève en 260 jours et 18 heures la traversée de l'Europe et de l'Asie depuis Paris jusqu'à Tokyo, soit 19 097 km[6],[4] et devient ainsi le premier homme à avoir traversé tous les continents en courant[7].

Dans cette dernière course, il a traversé les pays suivants : la France, l’Allemagne, l’Autriche, l’Italie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine, l’Albanie, la Grèce, la Turquie, l’Iran, le Turkménistan, l’Ouzbékistan, le Kirghizistan, la Chine et enfin le Japon. La course fut retranscrite au jour le jour sur son site personnel, en 20 millions de foulées[8].

Puis, le 17 octobre 2009, Serge accomplit un tour de l'Union européenne (toujours sans un seul jour de repos), et ce à raison de 73 kilomètres par jour en moyenne. Le précédent record de la plus grande distance parcourue en un an est battu le vendredi 20 août 2010 avec une distance parcourue de 22 582 km en 307 jours[9]. Serge Girard court en totalité 27 011,88 km - l’équivalent de 640 marathons - en 365 jours, du 17 octobre 2009 au 17 octobre 2010, soit une moyenne quotidienne de 74 km par jour[7],[10],[6],[11].

Le 31 janvier 2016, Serge Girard entreprend un tour du monde sur 4 continents[5],[12], qu'il termine à Paris le 8 avril 2017 après avoir parcouru plus de 26 000 km[13]. Il réalise ce tour du monde en 433 jours avec une moyenne de 60,45 km par jour et améliore le précédent record de Tom Denniss (en)[14] de 188 jours[15].

Records personnels[1][modifier | modifier le code]

  • 50 km : 6 h 26 min 32 s aux 48 h Ultrafestival de Skövde en 2012 (50 km split)
  • 100 km : 13 h 51 min 57 s aux 48 h Ultrafestival de Skövde en 2012 (100 km split)
  • 12 h : 118,5 km aux 48 h Self-Transcendence de Cologne en 2005 (12 h split)
  • 24 h : 187,5 km aux 48 h Self-Transcendence de Cologne en 2005 (24 h split)
  • 48 h : 314 km aux 48 h Self-Transcendence de Kladno en 2015
  • 6 jours : 532 km aux 6 jours de La Rochelle en 1994

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jürgen Schoch, « DUV Ultramarathon-Statistik », sur statistik.d-u-v.org (consulté le 4 août 2017)
  2. Clément Brault, « Serge Girard, l’homme qui court autour du monde », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  3. a et b « Serge Girard, le marathonien de l'impossible », leparisien.fr,‎ 2001-11-21cet00:00:00+01:00 (lire en ligne)
  4. a, b et c Laurent Guenneugues, « Serge Girard. A pied et à la rame non-stop ! », Le Telegramme,‎ (lire en ligne)
  5. a, b et c Frédéric Veille, « Serge Girard va courir autour du monde », RTL.fr,‎ (lire en ligne)
  6. a et b « Le "Forrest Gump" français est de retour parmi les siens », RTL.fr,‎ (lire en ligne)
  7. a et b AFP, « Course à pied: 22.582 km en 10 mois », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  8. « La Trans-Eurasia », sur sergegirard.com (consulté le 4 août 2017)
  9. « Portrait : Serge Girard a le monde à ses pieds », leparisien.fr,‎ 2010-08-22cest07:00:00+02:00 (lire en ligne)
  10. Lionel Gougelot, « Serge Girard, le coureur infatigable », sur www.europe1.fr, (consulté le 3 avril 2017)
  11. lefigaro.fr, « L'histoire extraordinaire de Serge Girard », TVMag,‎ (lire en ligne)
  12. « Course à pied : à 62 ans, il part pour un tour du monde de 26 300 kilomètres », ledauphine.com,‎ (lire en ligne)
  13. Clément Brault, « Serge Girard, l’homme qui court autour du monde », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  14. « Tom Denniss fait le tour du monde en courant un marathon par jour », Gentside,‎ (lire en ligne)
  15. « News Archives - Run around the planet », sur Run around the planet (consulté le 31 juillet 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]