Serge Comte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Serge Comte
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Artiste installationniste et vidéaste
Lieux de travail

Serge Comte est un artiste installationniste et vidéaste, né le 9 juillet 1966 à La Tronche en France. Il travaille à Paris et Grenoble et vit à Reykjavik en Islande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études à École supérieure d'art de Grenoble (1990-1995), puis à l'University of Art & Design, Kobe (1993), School of Art & Handcraft, Reykjavik (1993-1994).

Serge Comte utilise différents doubles ou avatars, dont Philippe Dorain, coréalisateur de Loup-Loup, Orange Sanguine et I Love Mikey, et Stéfan Morvant, Fliegenpilz alias Stéfan Morvant en 1996[1].

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Son œuvre est peuplée de figures, de personnages et d’auto-portraits souvent réalisées avec des matériaux particuliers ou sans qualité : notes Post-it, briques Lego, palettes de transport, perles plastiques ...

  • Délicieuses pucelles n°15, impression jet d'encre sur Rhodoïd transparent, 2000, Frac Poitou-Charentes, Angoulême[2]
  • Délicieuses pucelles n°7, impression jet d'encre sur Rhodoïd transparent, 2000, Frac Poitou-Charentes, Angoulême[2]
  • Délicieuses pucelles n°25, impression jet d'encre sur Rhodoïd transparent, 2000, Frac Poitou-Charentes, Angoulême[2]
  • Toi et Moi : Philosophal, assemblage de briques Lego, 2000, Musée d'art moderne de Saint-Étienne Métropole[3]

Œuvre sonore, discographie[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Ganz Angst, galerie Jousse Seguin, Paris, 1997, disque vinyle format 10"[4]
  • 1997 : iwannabeyourfavoritebee, Crash Production, édité à 500 exemplaires[5]
  • 2002 : Rodéo, SFC 750, disque 45 tours, avec Carole Fournier et Frédéric Fournier, pochette sérigraphiée, édité à 300 exemplaires[6]
  • 2004 : Love Me Again More, pour Vibrö 2, The Broken Tale Issue, CD (track 09), piste 9, Vibrö, Paris[7]
  • 2004 : A.N.T.I.R.U.S.T, CD audio, Reykjavik[7],[4]

Vidéos[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Loup-Loup, Collection Centre Georges Pompidou, cosignée par Serge Comte et Philippe Dorain, son avatar[8],[9]
  • 1993 : Orange Sanguine, Collection Centre Georges Pompidou, cosignée par Serge Comte et Philippe Dorain, son avatar[10],[9]
  • 1995 : I Love Mikey, Collection Centre Georges Pompidou, cosignée par Serge Comte et Philippe Dorain, son avatar[11],[9]

Badges[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du projet Pin-up, Badges by artists (badges d'artistes) :

  • 2005 : # PIN-UP021[12]
  • 2005 : # PIN-UP015[13]
  • 2006 : Antirust special edition 6 (édition spéciale, 100 exemplaires numérotés)[14]

Quelques expositions[modifier | modifier le code]

Personnelles[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Fliegenpilz alias Stéfan Morvant, A.P.A.C, Nevers, France
  • 1997 : paillette attack demo 1.0, Galerie Mire, Genève, Suisse
  • 1997 : Faire tapisserie, Galerie Sintitulo, Nice, France
  • 1997 : In search of Serge in the plastic surgery, Artdealer2, Marseille, France
  • 1998 : Password:******, Galerie Jousse Seguin, Paris, France
  • 1999 : Tapisserie, Institut français, Berlin, Allemagne
  • 1999 : ok & ko, Schloss Solitude, Stuttgart, Allemagne
  • 1999 : Le gardien, Institut français, Berlin, Allemagne
  • 2000 : attack de lux, site archéologique de Glanum, Saint-Rémy-de-Provence, France
  • 2001 : 4x4, stand F.I.A.C Jousse entreprise, Paris, France
  • 2002 : ROUGENEIGE, Galerie Jousse entreprise, Paris, France[15]
  • 2003 : Wanted, The living Art Museum, Reykjavik, Islande
  • 2004 : The 50 lifes of Jive the firefly, Galerie Almine Rech, Paris, France
  • 2006 : Repositionnable, Métro Ligne 14, Paris, France
  • 2008 : MAMMMMMA, Centre d'art contemporain OUI, Grenoble[16]

Collectives[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Curator Morgane Rousseau, Ouverture 2, château de Bionnay.
  • 1998 : Solo # 10, Bonn, Allemagne
  • 2000-2001 : Solitude au Musée, Musée d'art moderne de Saint-Étienne[17]

Publications[modifier | modifier le code]

  • visAvis : the light house project, Galerie Jousse Seguin & Blocnotes, 1998[18],[19]
  • Z, Jousse-entreprise, 2002[20]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Serge Comte », sur www.newmedia-arts.info
  2. a b et c (fr) « Frac Poitou-Charentes, collections », sur www.frac-poitou-charentes.org
  3. (fr) « Liste des sculptures du musée d'art moderne de Saint-Étienne Métropole », sur www.artzari.fr
  4. a et b (fr) « Serge COMTE », sur www.florenceloewy.com
  5. (en) « Printed Matter Catalogue », sur printedmatter.org
  6. (en) « SFC 750 (Serge Comte, Carole Fournier, Frédéric Fournier) », sur www.alicetravel.net
  7. a et b (en) « Artists », sur www.vibrofiles.com
  8. (fr) « Loup-Loup », sur www.newmedia-art.org
  9. a b et c (fr) « French Touch », sur www.centrepompidou.fr
  10. (fr) « Orange Sanguine », sur www.newmedia-art.org
  11. (fr) « I Love Mikey », sur www.newmedia-art.org
  12. (en) « PIN-UP021 », sur www.pinupbadges.org
  13. (en) « PIN-UP015 », sur www.pinupbadges.org
  14. (en) « Antirust », sur www.pinupbadges.org
  15. (fr) « Rouge Neige 2002 Galerie Jousse entreprise Par Maxence Alcalde », sur www.paris-art.com
  16. (fr) « MAMMMMMA dossier de presse » [PDF], sur www.aoui.org
  17. (fr) « Solitude au Musée Par Christine Boyer », sur www.plumart.com
  18. (fr) (notice BnF no FRBNF37707515)
  19. (fr) « Les Inrocks - Serge Comte - visAvis, the lighthouse project - 24/06/1998 », sur www.lesinrocks.com
  20. (fr) (notice BnF no FRBNF40339604)