Serafino Malaguarnera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Serafino Malaguarnera
Portrait de Serafino Malaguarnera
Serafino Malaguarnera
Biographie
Naissance (52 ans)
à Leonforte
Thématique
Profession

Psychologue

Psychanalyste

Serafino Malaguarnera (né en 1966 à Leonforte, en Italie), est un psychologue et psychanalyste italien de l'enfant et de l'adulte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Serafino Malaguarnera naît en 1966 à Leonforte, en Italie. Licencié à l’Université de Padoue, il a suivi sa formation psychanalytique à Padoue. Il a été membre, pendant cinq ans, de « L’Accadémia Platonica delle Arti » de Padoue, fondée par Ettore Perrella. Il quitte l'Italie en 2000 et s'établit en Belgique. En 2004, il devient membre de l'Association "Acte psychanalytique". Il travaille pendant quatre ans (2002-2006) dans une institution pour enfants autistes et psychotiques (l’École du quotidien). À la suite de cette expérience, il publie son ouvrage Théorisations psychanalytiques sur l’autisme et la psychose infantile, et l’École du Quotidien. Il exerce la profession de psychologue et psychanalyste à Bruxelles.

Depuis quelques années, il s'intéresse à la neuropsychanalyse à laquelle il consacre deux ouvrages, Dictionnaire de neuropsychanalyse et La neuropsychanalyse : Enjeux théoriques et pratiques.

Polémique avec Onfray[modifier | modifier le code]

En 2010, Serafino Malaguarnera réagit à la publication de l'ouvrage Le Crépuscule d'une idole. L'affabulation freudienne du philosophe et essayiste Michel Onfray en publiant deux vidéos et un ouvrage (Critique du Crépuscule d’une idole de M. Onfray)[1].

Dans son ouvrage La neuropsychanalyse : Enjeux théoriques et pratiques, il reconnaît avoir participé à un grand malentendu entre les psychanalystes et Michel Onfray. Les psychanalystes ont interprété la sortie du Crépuscule d’une idole de Michel Onfray comme une critique féroce et déplacée envers la psychanalyse, alors que cet ouvrage s’inscrit dans sa relecture de toute l’histoire de la philosophie occidentale et dans le cadre de son projet de contre-histoire de la philosophie. Ce philosophe n’a pas concrétisé une volonté de destruction de la psychanalyse, mais du mythe freudien. La psychanalyse n’est pas uniquement celle de Freud, mais d’un collectif de psychanalystes dont plusieurs ont été volontairement écartés. Michel Onfray est partisan d’une psychanalyse qui se défait des références mythiques et se développe à travers l’apport d’un collectif[2]

Domaines de recherches[modifier | modifier le code]

Autisme et psychose infantile[modifier | modifier le code]

Serafino Malaguarnera propose de maintenir une distinction entre l’autisme et la psychose infantile[3], car il soutient l’idée que cette distinction reste de grande utilité lors d’une prise en charge  des enfants à la fois en individuel et en institution. Il défend également l’utilité des théorisations psychanalytiques sur l’autisme et la psychose infantile parce qu’elles aident à mieux saisir des mécanismes qui échappent à de simples observations, à relancer le travail au quotidien avec les enfants autistes et psychotiques, et à mieux faire face à une pathologie dont certaines manifestations échappent encore à la compréhension.

Anorexie[modifier | modifier le code]

Serafino Malaguarnera[4]  s’appuie sur les recherches de Stéphane Thibierge[5] concernant les troubles de la reconnaissance et de la nomination en psychopathologie pour mettre en avant l’importance de la problématique de l’image du corps chez les anorexiques et proposer un nouvel éclairage sur la dysmorphophobie qui caractérise l’anorexie. Selon Stéphane Thibierge, il y aurait des pathologies étroitement liées à l’image spéculaire considérée comme le moment où se constituent et se lient les repères subjectifs primordiaux de la reconnaissance et de l’identification. Il est possible d’observer dans plusieurs domaines des phénomènes qui vont d’un sentiment d’étrangeté à des formes proches de l’hallucination ou de l’idée délirante ayant une incidence sur la consistance de l'image du corps. En fonction des pathologies et des manifestations, il y aurait ou une levée transitoire ou une absence du refoulement qui tempère, neutralise l'entrée en scène de l'objet petit a. Lorsque cet objet envahit le champ de la perception, le sujet identifie toujours un même « x » qui perturbe le champ de la reconnaissance. Ainsi, en identifiant toujours ce même « x », le sujet reconnaît autre chose que ce qu'il reconnaîtrait habituellement. Serafino Malaguarnera propose un rapprochement entre ces explications et la clinique de l’anorexie. Les anorexiques n'ont pas de difficultés à reconnaître les formes d'un corps humain, mais face à leur image spéculaire le champ de la reconnaissance est perturbé. Les anorexiques, lorsqu'elles racontent leur vécu, identifient toujours un même trait qui s'impose dans le champ visuel et qu'elles nomment toujours avec les mêmes mots. Bien qu’elle puisse reconnaître et distinguer au niveau du percept une forme grosse d’une forme maigre, l’anorexique identifie toujours le même trait de grosseur sur son image spéculaire qui lui donne la certitude d’être grosse. 

Neuropsychanalyse[modifier | modifier le code]

Serafino Malaguarnera prône une coexistence de programmes de recherche au sein de la psychanalyse, car l’avenir d’une discipline se mesure dans sa capacité à développer plusieurs programmes de recherches faisant référence à plusieurs méthodes de recherche et à sa capacité à s’engager dans des recherches en coopération avec d’autres disciplines, comme  les neurosciences,  la philosophie, la psychologie sociale, les lettres, l’ethnopsychanalyse, etc. Il défend l’idée que la neuropsychanalyse participe à ce processus de développement et diversification des programmes de recherche dans le domaine de la psychanalyse[6].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Quel che si chiede un bambino sul buco e sull’oggetto, in « Arché », Padoue, 2004, p. 64-78
  • Théorisations psychanalytiques sur l’autisme et la psychose infantile, et l’École du Quotidien, Paris, Éditions Publibook, 2006, (ISBN 978-2748332735)
  • L'anorexie face au miroir. Le déclin de la fonction paternelle, Paris, Éditions L'Harmattan, 2010, (ISBN 978-2296111905)
  • Critique du Crépuscule d’une idole de M. Onfray, ILV-Édition, 2010, (ISBN 978-2352093046)
  • Aidez votre enfant à surmonter ses peurs, ILV-Édition, 2011, (ISBN 978-2352094098)
  • Dictionnaire de neuropsychanalyse, CreateSpace Independent Publishing, 2016, (ISBN 978-1539173748)
  • La neuropsychanalyse : Enjeux théoriques et pratiques, CreateSpace Independent Publishing, 2017, (ISBN 978-1546515531)
Traduit en italien
  • L'anoressia allo specchio. Il declino della funzione paterna, Roma, Koiné Edizioni , 2011

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Psychanalyse et psychologie (2008-2010), Interventions sur la crise : Tome 1 : propositions de base, questions d'actualité, repères historiques, pour l'équilibre des deux psychologies à l'université d'Émile Jalley, L’Harmattan, 2010.
  2. Serafino Malaguarnera, La neuropsychanalyse : Enjeux théoriques et pratiques, CreateSpace Independent Publishing, (ISBN 978-1546515531), pp. 21-23
  3. Serafino Malaguarnera, Théorisations psychanalytiques sur l’autisme et la psychose infantile, et l’École du Quotidien, Paris, Éditions Publibook, (ISBN 978-2748332735)
  4. Serafino Malaguarnera, L'anorexie face au miroir. Le déclin de la fonction paternelle, Paris, Éditions L'Harmattan, (ISBN 978-2296111905)
  5. Stéphane Thibierge, Pathologies de l’image du corps. Étude des troubles de la reconnaissance et de la nomination en psychopathologie, PUF,
  6. Serafino Malaguarnera, La neuropsychanalyse : Enjeux théoriques et pratiques, CreateSpace Independent Publishing, (ISBN 978-1546515531)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]