Sequoia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sequoia
Description de cette image, également commentée ci-après
Del Norte Titan, le 4e plus grand sequoia.
Classification
Règne Plantae
Division Pinophyta
Classe Pinopsida
Ordre Pinales
Famille Cupressaceae

Genre

Sequoia
Endl.

Sequoia est un genre de conifères de la sous-famille des Sequoioideae, dans la famille des Cupressaceae. La seule espèce actuelle est Sequoia sempervirens originaire de la région côtière du nord de la Californie et du sud de l'Oregon. Il comprend les arbres les plus hauts du monde.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom est donné en 1847 par le botaniste autrichien Stephan Endlicher dans son ouvrage Synopsis Coniferarum, en référence à Sequoyah, un savant du peuple Cherokee qui utilisa les alphabets latin et cyrillique pour créer un alphabet adapté à transcrire la langue de ce peuple[Notes 1]. Endlicher était également un linguiste, et en désignant par Sequoia les conifères de la sous-famille des Sequoioideae (en), il voulait rendre hommage à Sequoyah[1]. Les sequoias prennent en anglais le nom de « redwood » (bois rouge), eu égard à leur bois rouge.

Paléontologie[modifier | modifier le code]

Au Crétacé, le genre Sequoia était répandu en Europe, en Chine et dans l'ouest de l'Amérique du Nord. Avec le développement des feuillus au Cénozoïque et le refroidissement du climat au Néozoïque (accompagné de l'expansion des conifères adaptés au froid), les Sequoia régressèrent car ils ont besoin d'un climat humide, mais craint le gel à cause de la quantité importante d'eau contenue dans le tronc.

L'habitat a fini par se limiter aux régions côtières du Pacifique.

En revanche, il a été introduit dans de nombreux parcs et jardins d'Europe et d'Amérique.

Espèces[modifier | modifier le code]

Le genre Sequoia ne contient plus qu'une espèce actuelle originaire de la côte Pacifique des États-Unis, Sequoia sempervirens. Il contient également plusieurs espèces récemment[Quand ?] disparues :

Genres et espèces proches[modifier | modifier le code]

Il se différencie de deux autres genres : Sequoiadendron et Metasequoia par ses aiguilles persistantes, alors que celles de Metasequoia glyptostroboides sont caduques, et que Sequoiadendron giganteum n'a pas d'aiguilles mais des écailles semblables à celles des cyprès.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cela a permis de conserver et même développer la langue et la culture cherokee. Cf. (en)About Sequoyah

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Nancy E. Muleady-Mecham, « Endlicher and Sequoia : Determination of the Etymological Origin of the Taxon Sequoia », Bulletin, Southern California Academy of Sciences, vol. 116, no 2,‎ , p. 137- 146 (DOI 10.3160/soca-116-02-137-146.1, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]