Sept Sœurs (universités)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sept Sœurs.

Les Sept Sœurs (Seven Sisters en anglais) est un regroupement de sept universités pour femmes américaines, créé en 1927 pour promouvoir l'éducation des femmes. Ces collèges, comptant parmi les premières universités féminines, sont fondés entre 1837 et 1889, dans le Nord-Est des États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Sept Sœurs sont :

Le nom de « Sept Sœurs » est créé en lien avec celui de la Ivy League qui regroupe des collèges masculins[1],[2].

En 1969, Vassar devient mixte, seule à opérer ce changement. À partir de 1963, l'université Harvard assume la cotutelle des étudiantes de Radcliffe, puis en 1999, Radcliffe devient un collège de Harvard.

En 1978, les sept universités sont présidées par des femmes.

Galerie[modifier | modifier le code]

Le New York Times publie en 2008 un article sur la façon dont les collèges pour femmes américains (en) font une promotion de leurs collèges à l'étranger, soulignant l'excellence de la formation scientifique, mais n'insistant pas sur le fait que ces universités sont des lieux de libre discussion et d'acceptation des diversité culturelles et éthiques, notamment sur les questions de genre et de sexualité[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Irene Harwarth, Mindi Maline and Elizabeth DeBra, « Women's Colleges in the United States: History, Issues, and Challenges », U.S. Department of Education National Institute on Post-secondary Education, Libraries, and Lifelong Learning
  2. Robert A. McCaughey, « Higher Learning in America », sur Barnard College (consulté le 9 septembre 2018)
  3. Tamar Lewin, « Sisters' Colleges See a Bounty in the Middle East », The New York Times, , [lire en ligne]

Liens externes[modifier | modifier le code]