Sentinum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sentinum est une ancienne ville se trouvant actuellement dans la région des Marches en Italie, située à un kilomètre dans les plaines à l'est de la ville actuelle de Sassoferrato. Ses ruines ont été identifiés en 1890 et la découverte a été publiée par T. Buccolini[1].

Mosaïque provenant d'une villa romaine (Glyptothek, Munich)

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bataille de Sentinum.

Proche de la ville pendant la troisième guerre samnite, s'est déroulée la bataille de Sentinum[2], durant laquelle les Romains battent les forces combinées des Samnites et des Gaulois en 295 av. J.-C.

Pendant la guerre de Pérouse, la ville prend le parti de Marc Antoine mais est prise et détruite par les troupes de Quintus Salvidienus Rufus, le général d'Octave[3].

Elle est reconstruite et croît régulièrement, et continue d'exister sous l'Empire romain comme un municipe. La vie civique à Sentinum semble s'être effondrée au moment de l'invasion d'Alaric Ier[4] et ne semble pas s'être renouvelée.

Site archéologique[modifier | modifier le code]

Les fondations des murs de la cité sont préservées, ainsi qu'une porte de la ville sur une voie, des citernes et des vestiges de maisons ont été découverts, y compris quelques mosaïques[5] et des inscriptions de la seconde moitié du IIIe siècle apr. J.-C., dont trois importants patronatus tabulae.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Princeton Encyclopedia of Classical Sites, s.v. « Sentinum ».
  2. (it) Armando Sabbatini, Sentinu nella prima guerra italica, Sassoferrato, Istituto Internazionale di Studi Piceni, , 144 p.
  3. Pierre Cosme, Augusteéd. Perrin, coll. « Tempus », 2005, p. 63.
  4. Zosime, Histoire Nouvelle, 5, 37.
  5. T. Buccolini dans Notizie degli scavi, 1890, 346.