Sensurround

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme Sensurround est une marque déposée (trademark) désignant un type d'effets spéciaux sonores, exploité dans les salles de cinéma, durant les années 1970[1]. Il consiste à synchroniser à l'action, la diffusion de puissantes vibrations sonores de très basse fréquence dans la salle. Ces vibrations et ces ondes sonores se propagent et sont censées procurer au spectateur, certaines sensations en rapport avec le film projeté. Principalement exploité lors de la sortie de quelques productions à grand spectacle, ce système d'effets spéciaux n'a été exploité que quelques années au cinéma ainsi que dans des parcs d'attraction. À ne pas confondre avec les effets Surround.

Historique[modifier | modifier le code]

Développé par la société américaine Cerwin-Vega en partenariat avec Universal Studios, MCA et RCA[2], la première exploitation du Sensurround est le film Tremblement de terre en 1974. Par la suite quelques grandes productions l'exploiteront également comme La Bataille de Midway (1976) puis l'année suivante Le Toboggan de la mort (1977), ainsi que lors des projections de la version cinéma de Galactica, la bataille de l'espace en 1978, un échec commercial qui marquera la dernière exploitation de ce procédé[3]. Durant de longues années, la piste son magnétique ou optique de la pellicule de projection n'est pas conçue pour restituer de très basses fréquences sonores (au minimum 40 Hz). Le Sensurround est alors l'un des moyens artificiels pour combler cette lacune. Le dispositif Sensurround a été commercialisé en location aux États-Unis pour un tarif de 500 dollars par mois en 1974.

Compte tenu du volume des équipements, de la relative complexité de leur installation pouvant contraindre à retirer certains sièges de la salle, des réglages subtils et du faible nombre de films pouvant le justifier, le dispositif Sensurround n'a pas reçu l'accueil espéré par les exploitants de salles de cinéma, dans une perspective d'utilisation permanente.

Principes[modifier | modifier le code]

Les effets Sensurround consistent à combiner des ondes sonores de basse fréquences (signal sonore généré entre 17 et 120 Hz), par l'intermédiaire de puissants amplificateurs audio (1.600 watts) connectés à une série d'enceintes géantes du type caisson de basse (subwoofer). Généralement, ces enceintes sont principalement placées sous l'écran et secondairement à l'arrière de la salle. Ainsi, le Sensurround intervient pour renforcer les effets relatifs aux vibrations de séismes, des explosions ou de certains bruits mécaniques et vibratoires.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Frank Beau, Philippe Dubois, Gérard Leblanc, « Cinéma et dernières technologies », page 400. Editions INA, De Boeck Université, collection : Arts et cinéma. Publié le .
  2. (fr) Charles de Mestral « L'évolution technique des médias: tableau historique » sur le site du magazine Cégep du Vieux Montréal publié en 2004 et consulté le
  3. (fr) « La Bataille de Midway : après le Sensurround, la 3D » sur le site du magazine Première (magazine), le