Semeru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Semeru
Le Semeru émettant un petit panache volcanique en 1985.
Le Semeru émettant un petit panache volcanique en 1985.
Géographie
Altitude 3 657 m[1]
Massif Tengger
Coordonnées 8° 06′ 27″ sud, 112° 55′ 20″ est
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Province Java oriental
Kabupaten Malang, Lumajang
Géologie
Roches Andésite, andésite basaltique, basalte, picro-basalte[1]
Type Volcan de subduction
Morphologie Stratovolcan
Activité En éruption
Dernière éruption depuis fin mars ou début avril 2014 (7 ans)
Code GVP 263300
Observatoire Directorate of Volcanology and Geological Hazards Mitigation
Géolocalisation sur la carte : Java
(Voir situation sur carte : Java)
Semeru
Géolocalisation sur la carte : Indonésie
(Voir situation sur carte : Indonésie)
Semeru

Le Semeru, anciennement francisé en Sémérou, en indonésien Gunung Semeru, ou Mahameru[1] est un volcan d'Indonésie, dans la province de Java oriental, dans l'est de Java dont il est le point culminant avec 3 676 mètres d'altitude. Le Semeru a la particularité de produire un petit panache volcanique toutes les 30 minutes environ depuis le début de son éruption commencée en 1967. Comme la majorité des volcans situés sur la ceinture de feu du Pacifique, il s'agit d'un volcan gris.

Son nom vient du mont Meru, la montagne mythique de plusieurs religions, axe du monde et séjour des dieux.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Semeru fumant au dernier plan avec les petits cratères et cônes volcaniques de la caldeira Tengger au premier plan.

Le Semeru est situé en Indonésie, dans l'est de l'île de Java, dans le parc national de Bromo-Tengger-Semeru. Administrativement, il se trouve dans les kabupaten de Malang et Lumajang de la province de Java oriental, au sud-est de la grande ville de Malang. Il est entouré par les autres volcans du Kawi au nord-ouest, la caldeira Tengger au nord et l'Argapura au nord-est.

Culminant à 3 657 mètres d'altitude — le plus haut sommet de Java —, ce stratovolcan aux pentes régulières et escarpées domine les caldeiras d'Ajek-ajek et Jambagan situées à ses pieds au nord et qu'il recouvre partiellement[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Semeru compte parmi les volcans les plus actifs d'Indonésie[1] et il est en éruption continue depuis 2014, voire depuis 1967 en faisant fi de ses brèves périodes de repos[2]. Lors de ses éruptions, il alterne périodes d'accalmie avec des moments plus actifs qui se traduisent généralement par de petites explosions qui produisent des panaches et parfois de petites coulées de lave[1] ; ses explosions peuvent parfois être plus puissantes et générer des nuées ardentes qui atteignent le bas des pentes du volcan[1].

Randonnée[modifier | modifier le code]

Il est possible d'accéder au sommet à pied. Bien que la marche ne nécessite pas de compétence technique particulière, le chemin d'accès final est toutefois éprouvant physiquement. Il faut marcher dans les roches volcaniques, très instables, sur un dénivelé positif d'environ 700 mètres. Le chemin étant parfaitement rectiligne, sans présence de lacets, la pente moyenne est d'environ 75 %, soit 36°. La montée finale se pratique généralement la nuit afin d'éviter la chaleur diurne, de profiter du lever du soleil et de bénéficier d'une vue dégagée, la nébulosité augmentant rapidement dans la journée.

La randonnée s'effectue sur plusieurs jours, en général de deux à quatre journées de marche. L'itinéraire classique débute au lac Ranu Pani. Le chemin monte ensuite dans la forêt jusqu'au lac Ranu Kumbolo, où il est possible de camper. La montée continue ensuite jusqu'à la clairière de Pos Kalimati. Classiquement, les randonneurs établissent leur camp à Kalimati. Le départ pour le sommet s'effectue à partir de là et de nuit. La descente repasse par Ranu Kombolo, puis le trajet jusqu'à Ranu Pani peut se faire par le col d'Ayeg Ayeg.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :