Semencier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Diversité des tomates anciennes en agriculture traditionnelle

Un semencier a pour activité la production de semences, c'est-à-dire de graines permettant la production de plantes par l'agriculture. Les entreprises produisant des semences peuvent être de tailles très variables depuis des associations, en passant par des PME, jusqu’à des grands groupes internationaux.

Certaines travaillent sur un grand nombre d’espèces et fournissent les agriculteurs, d’autres sont spécialisés sur certaines espèces ou distribuent les semences aux jardiniers amateurs.

En France[modifier | modifier le code]

La France est le premier pays producteur de semence en Europe. Les exportations de semences progressent depuis plus de 15 ans et atteignent près de 1 500 millions €[1]. La France est le premier pays exportateur mondial de semences.

En 2015, La sélection et la production des semences représentent[2] :

  • plus de 70 entreprises de sélection (qui créent de nouvelles variétés) ;
  • près de 250 entreprises de production (qui multiplient les semences par contrat avec les agriculteurs multiplicateurs) ;
  • près de 18 000 agriculteurs multiplicateurs ;
  • plus de 8 000 distributeurs (coopératives, négoces agricoles, jardineries, …) qui vendent aux agriculteurs et à près de quinze millions de jardiniers amateurs.

Les surfaces en multiplication de semences et plants occupent en France près de 330 000 ha[3] pour une production totale de plus de 1 300 000 tonnes.

Le maintien des anciennes variétés et plus généralement de la diversité génétique est géré par des réseaux coordonnés par les centres nationaux de ressources génétiques. Le Bureau des ressources génétiques assurait cette mission jusqu'en 2007, date de sa dissolution.

Dans le monde[modifier | modifier le code]

En 2015 les quatre leaders mondiaux sont :

Le marché mondial des semences commercialisées est estimé à 30 milliards de dollars[Quand ?][réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Commerce extérieur semence de la France
  2. Données structurelles de la profession semencière
  3. Evolution des surfaces en multiplication

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :