Sembouès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sembouès
Sembouès
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gers
Arrondissement Mirande
Canton Pardiac-Rivière-Basse
Intercommunalité Communauté de communes Bastides et vallons du Gers
Maire
Mandat
Alain Bertin
2014-2020
Code postal 32230
Code commune 32427
Démographie
Gentilé Sembouésiens
Population
municipale
59 hab. (2015 en diminution de 10,61 % par rapport à 2010)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 27′ 40″ nord, 0° 09′ 56″ est
Altitude Min. 157 m
Max. 272 m
Superficie 2,65 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte administrative du Gers
City locator 14.svg
Sembouès

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte topographique du Gers
City locator 14.svg
Sembouès

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sembouès

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sembouès

Sembouès (Semboés en gascon) est une commune française située dans le département du Gers en région Occitanie.

Ses habitants s'appellent les Sembouésiens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Les limites géographiques de la commune de Sembouès.

Sembouès est la plus petite commune du Gers : 265 ha soit 2,7 km2[1]. Elle est limitrophe du département des Hautes-Pyrénées sur une centaine de mètres.

Elle s'étale au pied de l'Arros et monte en coteaux vers les bois de la Ville et du Comte. La RD 938 la relie à Malabat et à Saint-Justin, plus largement à Villecomtal-sur-Arros et à Marciac.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Sembouès[2]
Saint-Justin Ricourt
Buzon
(Hautes-Pyrénées)
Sembouès Blousson-Sérian
Cazaux-Villecomtal

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1953 1971 Roger Dastugues    
1971 1995 Max Saint-Hilaire    
mars 1995 en cours Alain Bertin[3] DVG Agriculteur retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population

effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2015, la commune comptait 59 habitants[Note 1], en diminution de 10,61 % par rapport à 2010 (Gers : +1,47 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1841 1846 1851 1856
353268403404406358329323314
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
310317308300278264225215182
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
1711391189611397789566
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013
486769625661626260
2015 - - - - - - - -
59--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Bien présente sur les cartes de Cassini, la commune de Sembouès (ou Semboues) a connu de fortes variations de populations. Son apogée se situe au début du XIXe siècle et son déclin s'accentue très fortement au lendemain de la Première Guerre mondiale.

Après un creux au milieu des années 1960, la population remonte lentement et se stabilise au début du XXIe siècle.

Économie[modifier | modifier le code]

La commune est classée en zone de revitalisation rurale[8],

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]