Sembach Air Base

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sembach Air Base
Vue aérienne de Sembach AB en 1982.
Vue aérienne de Sembach AB en 1982.
Cocarde
Localisation
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Date d'ouverture 1950
Coordonnées 49° 30′ 00″ Nord, 7° 52′ 00″ Est
Altitude 321 m (1 052 ft)

Géolocalisation sur la carte : Rhénanie-Palatinat

(Voir situation sur carte : Rhénanie-Palatinat)
Sembach Air Base
Sembach Air Base

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Sembach Air Base
Sembach Air Base
Pistes
Direction Longueur Surface
à renseigner à renseigner Fermée
Informations aéronautiques
Code AITA SEXVoir et modifier les données sur Wikidata
Code OACI EDASVoir et modifier les données sur Wikidata
Type d'aéroport Militaire
Gestionnaire United States Air Force

La Sembach Air Base est une base de l'USAF située près de Kaiserslautern en Rhénanie-Palatinat, Allemagne.

Depuis le , la base est devenue une annexe de la base aérienne de Ramstein, d'où son nouveau nom de Sembach Annex. Environ 2 000 personnes y vivent. L'ancienne piste n'est plus en service et la base n'abrite aucun aéronef.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Entre les deux guerres mondiales[modifier | modifier le code]

En 1919, les troupes d'occupation françaises installent un terrain d'aviation à l'emplacement de l'actuelle base. Le terrain retrouve une utilisation agricole après le départ de l'armée française le .

La Luftwaffe prévoit d'y installer une unité de chasseurs en 1939, mais dès , le terrain est redevenu une zone de pâturage.

Construction après le Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Après la chute de l'Allemagne nazie, Sembach se trouve en zone d'occupation française. En , des officiers français accompagnés de fonctionnaires et élus allemands visitent la zone et décident d'y construire une base aérienne. Malgré la vive opposition des paysans locaux, les travaux de construction, sous la direction de la France, commencent en de la même année. Le , les travaux de la nouvelle base sont officiellement repris par les États-Unis qui la baptise « Sembach Air Auxiliary Field ». La piste et les voies de circulation sont terminées en .

Guerre Froide[modifier | modifier le code]

66th Tactical Reconnaissance Wing[modifier | modifier le code]

RF-80A du 32d Tactical Reconnaissance Squadron / 66th Tactical Reconnaissance Wing à Sembach Air Base en 1953

Le , les premiers RB-26 Invader du 66th Tactical Reconnaissance Wing atterrissent sur la base qui devient officiellement la Sembach Air Base. Le 66th TRW quitte Sembach en pour rejoindre base aérienne de Laon-Couvron en France.

38th Tactical Missile Wing[modifier | modifier le code]

Le 7127th Support Group assure le gardiennage de la base jusqu'à l'arrivée, le , du 38th Tactical Missile Wing auparavant basé sur la Hahn Air Base. Le 38th TMW est équipé de missiles de croisières MGM-1 Matador à son arrivée à Sembach, mais passe rapidement sur MGM-13 Mace. Le 38th TMW est dissous en , la base étant alors sous le commandement du 603rd Air Base Wing, créé pour l'occasion.

À la suite de la décision de la France de quitter le commandement intégré de l'OTAN, le 2nd Mobile Communications Group rejoint la Sembach AB depuis la Toul-Rosières Air Base, ceci en .

601st Tactical Air Control Wing[modifier | modifier le code]

Le , le 601st Tactical Air Control Wing démarre son activité à Sembach, reprenant la mission du 603rd ABW. Le 601st TACW est équipé d'appareils O-2A puis de OV-10 Bronco (jusqu'en 1984) et d'hélicoptères lourds CH-53 (jusqu'en 1988). Le , le quartier général de la 17th Air Force est transféré de Ramstein AB vers Sembach AB.

Le , le Detachment 1 du 81st Tactical Fighter Wing de RAF Bentwaters sur A-10A commence son activité à Sembach qui devient alors l'une des bases d'opérations avancées de ce type d’avion dit « tueur de chars ».

65th Air Division[modifier | modifier le code]

EC-130H du 43rd ECS au-dessus de Sembach AB en 1987.

Le sont créés à Sembach le 66th Electronic Combat Wing et la 65th Air Division qui regroupe les 66th ECW et 601st TCW.

Le 66th ECW est constitué notamment du 43rd Electronic Combat Squadron sur EC-130H basé à Sembach et du 42nd Electronic Combat Squadron sur EF-111A basé à RAF Upper Heyford en Angleterre.

La 65th Air Division est dissoute le , le 66th ECW l'est le de l’année suivante.

Fin des vols[modifier | modifier le code]

En , le 601st Support Wing est formé. Il prend la désignation de 601st Air Base Wing en . En 1995, le contrôle de la piste est rendu aux autorités allemandes qui entreprennent son démantèlement durant l'été 1998. Les bâtiments qui forment maintenant Sembach Annex sont situés à plus de deux kilomètres de l'ancienne piste.

Principales unités et périodes de présence[modifier | modifier le code]

  • 12th Air Rescue Group :
  • 66th Tactical Reconnaissance Wing :
  • 512th Fighter-Interceptor Squadron :
  • 38th Tactical Missile Wing :
  • 601st Tactical Control Group :
  • 601st Tactical Air Control Wing : et
  • 601st Air Control Group :
  • 601st Air Base Wing :
  • 17th Air Force :
  • Detachment 1, 81st Tactical Fighter Wing :
  • 66th Electronic Combat Wing :
  • 86th Airlift Wing : depuis le

Liens externes[modifier | modifier le code]