Sellin (Rügen)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sellin.
Sellin
Image illustrative de l'article Sellin (Rügen)
Blason de Sellin
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Mecklenburg-Western Pomerania.svg Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Poméranie-Occidentale-Rügen
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Reinhard Liedtke
Code postal 18586
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
13 0 73 084
Indicatif téléphonique 038303
Immatriculation VR, GMN, NVP, RDG, RÜG
Démographie
Population 2 439 hab. (31 déc. 2012)
Densité 170 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 23′ 00″ nord, 13° 41′ 30″ est
Altitude 11 m
Superficie 1 433 ha = 14,33 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Sellin

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Sellin
Liens
Site web www.ostseebad-sellin.de

Sellin est une commune allemande sur l'île de Rügen, dans l'arrondissement de Poméranie-Occidentale-Rügen, Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cette station balnéaire est à l'est de la grande forêt côtière de Granitz (de), au bord de la péninsule de Mönchgut (de), sur la mer Baltique, la baie de Greifswald.

Elle regroupe les quartiers de Sellin, Altensien, Moritzdorf, Neuensien et Seedorf.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est mentionné pour la première fois en 1295 sous le nom de "Sellin",.

En 800 env. sous l’empire Carolingien (Charlemagne ), des Slaves (Prolabes), migrant du sud de l’Europe de l’Est vers le Nord, en Germanie du Moyen-Âge (Allemagne),  installèrent leur campement près d’un ruisseau sur l’île « Rügen », bordant les côtes de la Baltique Allemande (Ost See.), où ils se sédentarisèrent et nommèrent leur lieu d'installation « Zelino », (pays vert) en Slaves.

Au fil des années et des enfants, le ruisseau, fut nommé par les habitants alentours, en langue Germaine, (Allemande), « Zellinisch beke », (Ruisseau de Zelino).

Puis dans le temps, le nom du lieu-dit, slave, « Zelino », se transforma en « Zellin » pour  terminer en « Sellin ».

(Le Z, prononcé (ze) en Slave, est prononcé (tse) en Germain, = zelino pour les Slaves ou tselino pour les locaux / zellinisch ou tsellinisch / zellin ou tsellin / et zellin devint pour arranger ces deux cultures « sellin », prononcé zelline en Slave et en Allemand) pour une simple histoire de prononciation. (Le deuxième L, s’inscrit dans la phonétique de la langue Allemande.)

Zelino --- Zellinisch - Zellin - Sellin. Seulement possible avec la langue Germaine (Allemande)…

Voilà donc le nom « Sellin », né en Allemagne, première fois enregistré et répertorié par écrit sur l'île Rügen en 1295. Il provient du mot source Slave –Zelino- (Pays Vert) puis par la germanisation du mot, de 800 à 1295.

Seulement possible avec la langue Germaine (Allemande)…

En 1326, le village appartient à la principauté de Rügen (de) puis au duché de Poméranie. Après les traités de Westphalie en 1648, Rügen fait partie de la Poméranie suédoise. En 1815, elle retourne à la Poméranie prussienne.

En 1880, la station balnéaire est fondée. En 1898, le prince de Putbus confie son développment au marchand Hermann Holtz qui créé le centre de balnéothérapie.

En 1951, le maire Rix est assassiné en plein jour près du presbytère. Malgré une nouvelle enquête en 1989, le crime n'est pas élucidé.

En 1953, comme dans toutes les stations balnéaires en RDA, on expulse et confisque les hôtels particuliers et les pensions. En 1960, le temple est incendié partiellement. En 1978, le comité central du SED construit un centre de convalescence.

Après 1989, de grandes rénovations peuvent être entreprises. En 1992, la jetée (de) est rebâtie et ouverte en 1998. Au sud-est, on construit de nombreux quartiers résidentiels avec des immeubles.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

On y passe ses vacances comme Albert Einstein à l'été 1915 et Sophie Taeuber-Arp en 1923.

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :