Sellette (meuble)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sellette.

La sellette est un petit meuble créé pour exposer un objet. Dès le XIVe siècle, le terme désigne un petit banc sur lequel on faisait asseoir un accusé au moment de l’interrogatoire et de la sentence. Le sens s'étend[réf. nécessaire] à un certain nombre d’objets ou de meubles destinés à exposer un objet à la vue de tous.

Sellette haute
Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez pour voir d'autres modèles.
Cette section contient une ou plusieurs listes. Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.   (juillet 2017).

La sellette se présente sous différentes formes, de dimensions et de styles :

  • petit banc bas à trois ou quatre pieds, surmonté d’une plaque qui peut être simplement de bois ou de marbre ;
  • banc haut, aux alentours de 1,20 m, pour présenter un objet à la hauteur de la vue, généralement à quatre pieds et une tablette intermédiaire ;
  • petit meuble à tiroir ou coffre ;
  • Autres meubles apparentés :
    • petite console à pied unique fixée au mur, peu profonde, pour déposer momentanément des objets ;
    • petite console fixée en hauteur, pour soutenir une lampe ou un pot de fleur ;

Articles connexes[modifier | modifier le code]