Selina Gasparin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Selina Gasparin
Image illustrative de l’article Selina Gasparin
Selina Gasparin en 2013.
Contexte général
Sport Biathlon et ski de fond
Période active De 2000 à aujourd'hui
Site officiel www.selinagasparin.ch
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Suisse Suisse
Nationalité Suisse
Naissance (37 ans)
Lieu de naissance Drapeau : Suisse Samedan
Taille 1.63 m
Poids de forme 54 kg
Club SC Gardes-Frontières
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 1 0
Championnats du monde 0 0 0
Coupe du monde (globes) 0 0 0
Coupe du monde (épreuves indiv.) 2 3 0

Selina Chernousova-Gasparin, née le à Samedan en Suisse, est une biathlète suisse. Elle compte à son palmarès deux victoires en coupe du monde et une médaille d'argent olympique. Elle est la sœur aînée d'Elisa et Aita Gasparin, également biathlètes. Elle est aussi active en ski de fond.

Carrière[modifier | modifier le code]

Selina Gasparin commence les sports d'hiver par le ski de fond, lors de la saison 2000-2001, avant de disputer notamment deux éditions des Championnats du monde junior en 2002 et 2003. Elle se tourne vers le biathlon en 2004 alors qu'elle fait des études en Norvège. Initialement autodidacte, sa victoire lors du championnat de Suisse junior en 2005 lui permet de bénéficier de l'aide de sa fédération[1]. Elle peut disputer alors la coupe du monde.

En 2010, Gasparin participe aux Jeux olympiques de Vancouver et est la seule représentante de son pays en biathlon[2]. Elle obtient comme meilleur résultat une 40e place dans l'Individuel[3].

En 2013, en compétition en ski de fond, elle prend part aux Championnats du monde de Val di Fiemme, pour courir le dix kilomètres libre (31e). Aussi en Coupe du monde de ski de fond, elle marque des points sur sa première manche à Davos en février 2013 (21e) et obtient un autre résultat en décembre 2017 à Lenzerheide, terminant 18e du sprint. Elle gagne le championnat du monde militaire 2014 sur cinq kilomètres classique et monte sur plusieurs podiums dans des courses marathon de la Worldloppet.

Le , Gasparin remporte sa première victoire en coupe du monde, qui est aussi son premier podium à ce niveau, en gagnant l'épreuve de sprint d'Hochfilzen[4]. La semaine suivante, Gasparin gagne à nouveau en sprint, à Annecy-Le Grand-Bornand[5].

Le , Selina Gasparin devient vice-championne olympique sur l' Individuel 15 km derrière la Biélorusse Darya Domracheva. Elle devient la première biathlète suisse, hommes et femmes confondus, à remporter une médaille aux Jeux olympiques[6]. Elle termine la saison 2013-2014 au 11e rang de la Coupe du monde, le meilleur classement général de sa carrière. Elle est absente du circuit lors de la saison en 2014-2015 en raison d'une grossesse[7], et donne naissance à une fille en . Selina Gasparin reprend l'entraînement en juillet et retrouve la Coupe du en [8].

Malgré des performances irrégulières, et une nouvelle pause en raison de la naissance de sa seconde fille à l'automne 2018, elle parvient à remonter sur la deuxième marche du podium à deux reprises, sur les poursuites d'Antholz en et de Kontiolahti en . Elle signe également une belle quatrième place, toujours en poursuite, au Grand-Bornand en .

Elle obtient ses premiers podiums en relais, en compagnie de ses sœurs Elisa et Aita et de Lena Häcki, au cours de la saison 2019-2020. Les Suissesses terminent ainsi 2e à Östersund et 3e à Hochfilzen puis Ruhpolding. Le relais féminin suisse finit la saison au second rang de la Coupe du monde de relais derrière les Norvégiennes, qui ont gagné toutes les courses. Aux Championnats du monde 2021, elle se classe sixième de l'individuel, ce qui est son meilleur résultat personnel lors de mondiaux.

L'entraîneur de l'équipe de Suisse en 2006, Manfred Geyer, estime que l'épreuve qui lui convient le mieux est la poursuite[1].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

En , elle se marie avec Ilya Chernousov, fondeur russe médaillé comme elle aux Jeux olympiques de 2014[9]. Le couple a deux filles nées en [8] et en .

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Résultats aux Jeux olympiques d'hiver[10]
Édition / Épreuve Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Relais mixte
Jeux olympiques 2010
Drapeau : Canada Vancouver
40e 56e 48e Épreuve inexistante à cette date
Jeux olympiques 2014
Drapeau : Russie Sotchi
Médaille d'argent, Jeux olympiques 13e 15e 10e 9e 13e
Jeux olympiques 2018
Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang
65e 41e 39e 6e

Légende :

  • Médaille d'or, Jeux olympiques : première place, médaille d'or
  • Médaille d'argent, Jeux olympiques : deuxième place, médaille d'argent
  • Médaille de bronze, Jeux olympiques : troisième place, médaille de bronze
  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • — : non disputée par Selina Gasparin

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Résultats aux Championnats du monde
Édition / Épreuve Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Relais mixte
Mondiaux 2007
Drapeau : Italie Anterselva
44e 71e
Mondiaux 2008
Drapeau : Suède Östersund
99e 37e 46e
Mondiaux 2009
Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang
55e 61e
Mondiaux 2010
Drapeau : Russie Khanty-Mansiïsk
Jeux olympiques de Vancouver 13e
Mondiaux 2011
Drapeau : Russie Khanty-Mansiïsk
13e 55e DNS
Mondiaux 2012
Drapeau : Allemagne Ruhpolding
51e 12e 13e 26e 21e 10e
Mondiaux 2013
Drapeau : Tchéquie Nové Město
20e 42e 40e 13e 12e
Mondiaux 2016
Drapeau : Norvège Holmenkollen
17e 67e 16e 14e
Mondiaux 2017
Drapeau : Autriche Hochfilzen
45e 11e 29e 18e 13e
Mondiaux 2019
Drapeau : Suède Östersund
9e 30e 43e 22e 13e
Mondiaux 2020
Drapeau : Italie Antholz-Anterselva
57e 25e 40e 6e 10e
Mondiaux 2021
Drapeau : Slovénie Pokljuka
6e 15e 15e 18e 12e 10e

Légende :

  • — : non disputée par Selina Gasparin
  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • DNS : n'a pas pris le départ

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 11e en 2014.
  • 5 podiums individuels : 2 victoires, 3 deuxièmes places[11].
  • 3 podium en relais : 1 deuxième place, 2 troisièmes places.

Palmarès au .

Détail des victoires en Coupe du monde[12]
Saison / Épreuve Sprint Total
2013-2014 Drapeau : Autriche Hochfilzen
Drapeau : France Annecy-Le Grand-Bornand
2
Total 2 2
Classements finaux de Coupe du monde par saison
Saison / Épreuve Classement général final Individuel Sprint Poursuite Mass start
2005-2006 nc nc
2006-2007 nc nc nc
2007-2008 nc nc nc nc
2008-2009 84e nc 77e nc
2009-2010 36e 21e 35e 34e
2010-2011 29e 17e 30e 40e 25e
2011-2012 29e nc 26e 27e 35e
2012-2013 19e 8e 24e 33e 16e
2013-2014 11e 19e 6e 12e 10e
2015-2016 24e 13e 23e 24e 35e
2016-2017 17e nc 19e 20e 7e
2017-2018 25e 28e 32e 24e 24e
2018-2019 66e 33e 77e nc 39e
2019-2020 40e 42e 33e 26e
2020-2021 34e 30e 34e 32e 37e

Ski de fond[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mirko Hominal, « Biathlon : Selina Gasparin, vous connaissez ? », sur ski-nordique.net,
  2. Tim Neville, traduit par Carole Wälti, « Vancouver ouvre l’appétit olympique des Suisses », sur swissinfo.ch,
  3. (en) « Selina Gasparin », sur sports-reference.com (consulté le 7 décembre 2013)
  4. « La surprise Gasparin », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  5. « La confirmation Gasparin », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  6. si/bond, « Biathlon: Selina Gasparin se pare d'argent! », sur rts.ch, (consulté le 14 février 2014).
  7. « Selina Gasparin fait une « pause bébé » », sur nordicmag.info,
  8. a et b « Biathlon : Selina Gasparin de retour à l’entraînement », sur nordicmag.info,
  9. Mirko Horminal, Selina Gasparin devient Madame Chernousov, sur ski-nordique.net, le 10 juin 2014
  10. (en) Profil olympique de Selina Gasparin sur sports-reference.com
  11. l'Union internationale de biathlon, inclut dans les statistiques de coupe du monde, les médailles obtenues aux Jeux olympiques et aux Championnats du monde.
  12. État au 14 décembre 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :