Selenicereus grandiflorus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la botanique
Cet article est une ébauche concernant la botanique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Fleur de Selenicereus grandiflorus à la Jamaïque

Selenicereus grandiflorus est une espèce de cactus du genre Selenicereus originaire des Antilles, du Mexique et d'Amérique centrale qui est appelé communément cactus vanille, ou reine de la nuit[1]. Lorsque Carl von Linné le décrivit en 1753, c'était le cactus le plus grand de son époque[2]. Depuis d'autres espèces de Selenicereus plus grandes ont été décrites.

Description[modifier | modifier le code]

Ce cactus grimpant possède de longues tiges jusqu'à 5 mètres de longueur[3] d'un diamètre de 1 à 2,5 cm avec au moins sept côtes. Ses fleurs jaunâtres ont la particularité de ne fleurir qu'une nuit à la fin du printemps ou au début de l'été et blanchissent au fil des heures. Elles mesurent entre 17 et 22,5 cm de longueur dégageant une odeur ressemblant à celle de la vanille.

Ses fruits de forme ovale vont du rose au magenta et mesurent huit centimètres de longueur.

Culture[modifier | modifier le code]

Ce cactus ne supporte pas les températures en dessous de °C. Cette plante épiphyte a besoin d'un compost contenant suffisamment d'humus dont l'humidité est maintenue en été. Il préfère le soleil. En Europe, des spécimens sont présentés au public au jardin botanique de Saint-Pétersbourg et à celui de Belgique (Jardin botanique de Meise).

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Selenicereus grandiflorus subsp. grandiflorus
  • Selenicereus grandiflorus subsp. lautneri Ralf Bauer

Synonymes[modifier | modifier le code]

Cereus jalapaensis Vaupel (1913)[5], Cereus paradisiacus Vaupel (1913)[6], Cereus roseanus Vaupel (1913)[7], Cereus hallensis Weing. ex Borg (1937, nom. inval. ICBN-Article 32.1c) et Cereus hallensis Weing. ex Borg (1951, nom. inval. ICBN-Article 36.1).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Nommé également en français princesse de la nuit, cierge à grandes fleurs, vierge à grandes fleurs, fleur d'amour
  2. Il était déjà connu auparavant, car il était cultivé aux jardins royaux d'Hampton Court avant 1700
  3. Parfois dix mètres

Bibliographie[modifier | modifier le code]