Selçuk (İzmir)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Selçuk
Selçuk (İzmir)
La maison de la Vierge
Administration
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Région Région égéenne
Province Izmir
Indicatif téléphonique international +(90)
Plaque minéralogique 35
Démographie
Population 28 086 hab. (2009)
Géographie
Coordonnées 37° 56′ 59″ nord, 27° 22′ 13″ est
Altitude 29 m
Localisation
Localisation de Selçuk
Districts de la province de İzmir
Géolocalisation sur la carte : Turquie
Voir sur la carte administrative de Turquie
City locator 14.svg
Selçuk
Géolocalisation sur la carte : Turquie
Voir sur la carte topographique de Turquie
City locator 14.svg
Selçuk
Liens
Site de la mairie http://www.selcuk.bel.tr
Site du district http://www.selcuk.gov.tr
Site de la province http://www.izmir.gov.tr
Sources
« Index Mundi/Turquie »

Selçuk est une ville de la Turquie anatolienne, située à 50 km au sud d'İzmir.

Village au pied de la forteresse de Selçuk en 1970.

C'est également le nom d'un district regroupant plusieurs communes et faisant partie de la province d'Izmir.

Autre vue du village, avec en contrebas la basilique Saint-Jean.

L'actuel Selçuk n'a longtemps été qu'un simple village[1] sur la colline d'Ayasoluk, construit au pied d'une forteresse byzantine surplombant la basilique de Saint-Jean. L'arrivée du chemin de fer et le développement du tourisme ont favorisé l'expansion d'une ville moderne et provoqué, dans les années 1980, l'arasement des anciennes constructions et l'aménagement des sites alentours.

En effet, outre la basilique Saint-Jean, qui fut le plus grand sanctuaire chrétien pendant des siècles, c'est sur le territoire de Selçuk que sont situées les ruines de l'antique cité grecque d'Éphèse, et de l'Artémision.

Au sommet d'une colline voisine surplombant le site antique d'Éphèse, se trouve aussi la Maison de la Vierge Marie, dans laquelle la Vierge Marie est supposée avoir vécu ses dernières années aux côtés de saint Jean à qui Jésus l'avait confiée. C'est ici que Marie aurait été élevée corps et âme au ciel (l'Assomption pour les catholiques ; la Dormition pour les orthodoxes).

Toujours selon la tradition chrétienne, c’est également ici que se situe la Grotte des Sept Dormants d'Éphèse.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1990 1997 2000 2007 2009
19 41223 06325 41427 28428 086

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Qualifié de « misérable et insignifiant » par un voyageur du début du XIXe siècle (voir: Voyage en Grèce fait dans les années 1803 et 1804, par J.-L.-S. Bartholdy, p. 133).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]