Selçuk İnan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Selçuk İnan
Image illustrative de l’article Selçuk İnan
Selçuk Inan, capitaine du Galatasaray SK.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Turquie Galatasaray SK
Numéro 8
Biographie
Nationalité Drapeau : Turquie Turc
Naissance (33 ans)
Lieu İskenderun (Turquie)
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 2002-
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2002-2006Drapeau : Turquie Dardanelspor076 0(7)
2005-2008Drapeau : Turquie Manisaspor075 (11)
2008-2011Drapeau : Turquie Trabzonspor 113 0(8)
2011-Drapeau : Turquie Galatasaray SK 264 (57)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007-Drapeau : Turquie Turquie055 0(8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 21 juin 2016

Selçuk İnan (né le ) est un footballeur turc ayant joué pour des équipes de Turquie.

Biographie[modifier | modifier le code]

En Club[modifier | modifier le code]

Selçuk Inan commence le football dans le club de sa ville natale, Karaagac Belediyespor. Sous les conseils de son entraîneur Mehmet Kurt, il jouera ensuite à Canakkale Dardanelspor, à l'âge de 14 ans. Il devient footballeur professionnel en 2002.

Çanakkale Dardanelspor[modifier | modifier le code]

Il fait sa première apparition professionnel en , lors d'une rencontre de coupe de Turquie opposant son club à Manisaspor. Son club remporte la rencontre sur le score de 2-1 et Inan est, avec Gökhan Zan, un des joueurs qui s'est mis en évidance durant cette rencontre [1].

Le 10 novembre 2002, il fait sa première apparition en championnat face à Konyaspor.

Le 1er décembre 2002, il inscrit son premier but en championnat face à Antalyaspor. Durant cette saison, il dispute un total de 21 rencontres et inscrit 2 buts toutes compétitions confondues.

Durant la saison 2003-2004, Inan joue peu. En effet, il prend part seulement à 14 rencontre. Durant cette même saison, il est coéquipier de Mehmet Topal, passé notamment par le Valence CF, de Hasan Kabze, passé par le Montpellier HSC, et de Gökhan Zan.

La saison 2004-2005 est celle de la montée en puissance pour Inan, il joue 28 rencontre pour 2 buts.

Lors du mercato d'été 2005, Inan est courtisé par des formations de Süperlig, mais décide néanmoins de rester à Çanakkale Dardanelspor.

Durant la première moitié de la saison 2005-2006 Inan dispute 15 rencontre et inscrit 2 buts [2].

Manisaspor[modifier | modifier le code]

Lors du mercato d'hiver 2006, également courtisé par Galatasaray, Selçuk Inan signe à Manisaspor, alors entraîné par Ersun Yanal. Lors de son arrivée au club, Manisaspor compte dans son effectif des joueurs tel que Arda Turan, Burak Yılmaz, Caner Erkin, Hakan Balta et aussi Ersan Gülüm [3].

Durant cette seconde partie de saison, Inan aura disputé 13 matchs et inscrit 3 buts.

Durant la saison 2006-2007, Inan devient un élément clé de l'équipe et contribue à la bonne saison du club en disputant 38 rencontres toutes compétitions confondues.

La saison suivante, devenu capitaine de l'équipe, Inan attire l'intérêt des grands clubs du pays du fait à ses performances qualifiées d'excellentes. Toutefois, il ne peut empêcher la relégation de son club en 2e division.

Trabzonspor[modifier | modifier le code]

À la suite de la chute en seconde division avec son club, Selçuk Inan signe un contrat pour 3 années avec le club turque de Trabzonspor le 31 mai 2008. Porteur du numéro 8, Selçuk Inan marque 3 buts seulement lors de ces deux premiers matchs avec son nouveau club. À la fin de sa première saison avec le club, il n'aura inscrit que deux buts en 32 matchs mais réalisera une excellente performance avec Trabzonspor. Il commence sa seconde saison en n'étant pas titulaires à cause de certaines petites maladies. Il reprend néanmoins sa place et permet à Trabzonspor d'obtenir une importante victoire face à Eskisehirspor en inscrivant le premier but. À la suite de l'arrivée de Senol Günes au poste d'entraîneur, il joue pratiquement tous les matchs 90 minutes, il jouera par la suite tous les matchs de son club sauf ceux face à Ankaragücü et son ancien club, Manisaspor. Il remporte un premier trophée dans sa carrière, la Coupe de Turquie, présents à tous les matchs de son club dans cette compétition, il offre une passe décisive à Umut Bulut en finale face à Fenerbahçe alors que son club été mené 1-0. Par la suite, une victoire 3-1 en finale attendra Selçuk Inan et ses coéquipiers. Il aura, lors de son passage à Trabzonspor, inscrit 8 buts en 100 matchs et aura remporté notamment la Coupe et la Supercoupe de Turquie.

Galatasaray[modifier | modifier le code]

Auteur d'une saison plus qu'excellente avec le Trabzonspor, il signe pour 5 ans avec le club de Galatasaray [4]. Il inscrit son premier but avec le club lors de la seconde semaine de ligue face à Samsunspor. Adoré par les supporteurs de Galatasaray, il organise un magnifique duo au milieu de terrain avec son coéquipier, Felipe Melo. Son entraineur Fatih Terim confirme après le match face à Samsunspor, cette fois-ci lors de la 19e semaine, qu'il est un des éléments fondateurs de son équipe et qu'il inscrit beaucoup de buts décisifs. Lors du dernier match avant les play-offs, il inscrit un pénalty et un but de 30 mètres à son ancien club, Manisaspor, auquel il avait déjà inscrit un coup franc au match aller, lors de la 17e semaine. Il inscrit 2 buts lors des 6 matchs de play-off et devient champion de Turquie avec Galatasaray. Il boucle la saison avec 13 buts et est élu meilleur joueur de la saison en Süperlig et à Galatasaray. Meilleur buteur et passeur de son club à la fin de la saison, il égale notamment le record de Gheorghe Hagi en inscrivant 5 buts sur coup franc en une saison. Il ouvre la saison 2012-2012 avec un nouveau trophée, la Supercoupe de Turquie qu'il remporte une seconde fois dans sa carrière. L'homme du match délivre deux passes à Umut Bulut et inscrit le but de la victoire sur pénalty à la 89e minute, le match se conclut sur le score de 3-2 dans le premier derby de la saison. Il devient capitaine de l’Équipe en absence de Tomas Ujfalusi et Sabri Sarioglu. Durant de longue semaine en championnat, Selçuk reste loin des attentes des autorités, cela est notamment dut à la forme physique de son coéquipier Felipe Melo, qui a manquer le stage de pré-saison à cause des longues négociations entre le Trio Galatasaray, Juventus et Melo. Cependant Selçuk retrouve son niveau de l'année précédente grâce au changement de dispositif de l’entraîneur, qui passe d'un 4-4-2 classique à un 4-3-1-2, où Selçuk forme la ligne du milieu en compagnie de Melo et Altintop. Il inscrit son premier but en championnat de la saison face à Besiktas lors de la deuxième semaine, sur pénalty. Lors du derby contre Fenerbahçe SK, il inscrit un superbe coup franc. Lors de la 32e journée de championnat contre Sivasspor, Selçuk réalise un doublet grâce à un coup franc et à un superbe but; sur une longue passe d'Emmanuel Eboué, Selçuk contrôle de la cuisse, passe son adversaire par un coup de sombrero, et tir en demi volée à l'entrée de la surface. Grâce à cette victoire, Galatasaray officialise son 19e titre de champion de Turquie. Il est surnommée Xelçuk et Maestro par les fans turcs.

Le vendredi 5 décembre, pour son 100e match avec le Galatasaray, il marque son 22e but avec son club, contre Elazigspor.

Le 30 mai 2014, Inan prolonge son contrat pour une durée de 5 ans [5].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Après avoir joué une finale lors de l'Euro des -19 ans avec la Turquie, il est appelé pour la première fois en équipe nationale en février 2007 face à la Géorgie mais il n'a pas pu jouer à la suite d'une blessure. Il porte le maillot turque la première fois lors du match face à la Moldavie le 13 octobre 2007 en match amical, appelé en équipe de Turquie en 2011 par Guus Hiddink, il délivre énormément de passes décisives et joue titulaire lors de tous les matchs où il est appelé. Il inscrit son premier but avec l'équipe de Turquie le 24 mai 2012 contre la Géorgie. Peu convoqué par le nouvel entraîneur Abdullah Avci, il est auteur du but qu'inscrit Pepe dans son camp lors de la victoire 3-1 face au Portugal. Il marque son second but en équipe nationale le 11 septembre 2012 pendant le match contre l'Estonie, ne célébrant pas son but, il fait référence au peu de convocation par son entraîneur mais ce problème est vite réglé bien qu'il ne soit encore pas convoqué malgré d'excellents résultats avec son club. Le 13 octobre 2015, il qualifie son pays pour l'Euro 2016 d'un coup franc direct à la 89e minute contre l'Islande (1-0) lors de la dernière journée des éliminatoires.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec Trabzonspor[modifier | modifier le code]

Avec Galatasaray[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]