Seitai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le seitai (整体?) a été mis au point par Haruchika Noguchi (1911-1976) au Japon. Le terme signifie « corps positionné avec justesse ».

Principes[modifier | modifier le code]

La technique du seitai repose sur le postulat que le corps a une capacité naturelle à se soigner, se reconstruire ou se corriger de façon à assurer un maximum de confort et de bien-être. À l'inverse, le corps perdrait cette capacité à se reconstituer lorsqu'il serait mal utilisé ou qu'il s'insensibiliserait.

Les principes du seitai ont pour objectif de restaurer cette sensibilité et ses capacités d'auto-guérison.

Selon cette conception, la santé est abordée d'une manière différente de la vision habituelle : la maladie ne serait que le symptôme d'un corps qui essaye de rétablir son équilibre, elle deviendrait chronique lorsque les ressources pour rétablir la santé viendraient à manquer ou seraient entravées. (Ce principe rejoint une idée que l'on peut retrouver dans de nombreuses autres disciplines comme en psychologie avec la psychanalyse, ou en médecine avec certaines approches dites douces)

Méthode[modifier | modifier le code]

La pratique du seitai consiste à observer le corps du patient et déterminer la meilleure façon de libérer le corps de ses entraves et lui donner la force de reconstruire son équilibre. Selon les promoteurs de cette méthode, le seitai propose des pratiques adaptées à la personne. Le seitai propose également des exercices d'assouplissement du corps pour travailler soi-même à sa guérison ou pour rester en bonne santé.

Historique[modifier | modifier le code]

Le seitai est arrivé la première fois en France dans les années 1970 par l'intermédiaire de Itsuo Tsuda qui a légué neuf ouvrages publiés au Courrier du Livre, dont certains ont été épuisés mais réédités. De son enseignement, il reste quelques praticiens et quelques centres de Katsugen Undo aussi appelé « mouvement régénérateur ». Plus récemment, d'autres enseignants se sont implantés en France et proposent d'apprendre le seitai de la lignée de Kuniaki Imoto lui aussi ancien élève de Haruchika Noguchi.

Liens externes[modifier | modifier le code]